Culture

Les gardiens du Panthéon de Rome créent le scandale

Temps de lecture : 2 min

Dimanche 28 février, les gardiens du Panthéon de Rome sont intervenus pour mettre fin à un concert donné dans l'enceinte du monument, à seulement quatre minutes de son terme. Bien mal leur en a pris.

Alors que le quintette russe Bach Consort s'apprêtait à entamer le dernier mouvement de sa représentation, une des gardiennes a fait irruption sur scène pour annoncer que le bâtiment fermait ses portes à 18 heures. S'en est suivi un long moment de flottement, ponctué par les huées des 500 spectateurs, qui se sont mis à scander des «Bravo!» ironiques. Après quelques instants, un second intendant a intimé aux musiciens de quitter la scène.

En apparence anodin, l'incident est en passe de prendre une tournure politique en Italie, notamment depuis qu'une vidéo du concert circule sur Youtube.

Dans le Corriere della Sera, le ministre de la Culture, Sandro Bondi, estime que cet événement «offre une image odieuse de [l'Italie]», et présente ses excuses au groupe. Il a également diligenté une enquête, qui devrait déboucher sur des sanctions disciplinaires à l'encontre des employés incriminés.

Sur le même ton, Francesco Giro, Sous-secrétaire pour le patrimoine culturel, a fait part de ses regrets au maire de Rome, Gianni Alemanno. «Je tiens à présenter mes excuses au maire Alemanno et aux citoyens de Rome pour cet acte d'irresponsabilité absolue [...] commis par des gardiens qui se sont montrés indignes de leur rôle au sein d'une institution culturelle», a-t-il déclaré, avant d'ajouter que la capitale en sort «ridiculisée».

Enfin, le Secrétaire général du ministère, Roberto Cecchi, a assuré que des mesures seraient prises «pour que de tels incidents, surtout dans les monuments de cette importance, ne se reproduisent pas».

[Lire l'article complet sur le Corriere della Sera]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de une: le Panthéon de Rome / Reuters, Chris Helgren

Newsletters

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

De l'exploitation en bonne et due forme, qui concerne avant tout les artistes afro-américains.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

«Monument national», le cinquième roman de Julia Deck l'est sans conteste

«Monument national», le cinquième roman de Julia Deck l'est sans conteste

Une écriture à la précision chirurgicale, à la richesse constante, aux omissions calculées, au projet strictement littéraire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio