Monde

Trois ans pour le lanceur de chaussures

Temps de lecture : 2 min

Mountazer al-Zaïdi, le journaliste irakien qui est passé à la postérité pour avoir lancé ses chaussures sur Georges W. Bush, a été condamné à trois ans de prison ferme jeudi 12 mars.

Jugé pour agression contre un chef d'Etat en visite officielle, il avait plaidé non-coupable. Devant le tribunal, le journaliste avait justifié son acte comme une réaction aux «violations commises contre le peuple irakien.»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Statue à la gloire du lanceur de chaussure en Irak, Saba Al-Bazee / Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Plongée dans la logorrhée du futur ex-président américain.

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Au Royaume-Uni, une enquête publique tente de faire la lumière sur les pratiques très controversées de policiers infiltrés auprès de divers groupes militants.

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

La nomination d'Effie Eitam à la tête du Yad Vashem a suscité la colère des historiens et des rescapés de la Shoah.

Newsletters