Monde

Trois ans pour le lanceur de chaussures

Temps de lecture : 2 min

Mountazer al-Zaïdi, le journaliste irakien qui est passé à la postérité pour avoir lancé ses chaussures sur Georges W. Bush, a été condamné à trois ans de prison ferme jeudi 12 mars.

Jugé pour agression contre un chef d'Etat en visite officielle, il avait plaidé non-coupable. Devant le tribunal, le journaliste avait justifié son acte comme une réaction aux «violations commises contre le peuple irakien.»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Statue à la gloire du lanceur de chaussure en Irak, Saba Al-Bazee / Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

La mort de Ruth Bader Ginsburg questionne la démocratie américaine

La mort de Ruth Bader Ginsburg questionne la démocratie américaine

Les conséquences politiques du décès de la juge de la Cour suprême montrent à quel point les institutions du pays sont antidémocratiques.

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Plongée dans la logorrhée du président américain.

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

Si les jeunes nés après 1997 partagent un intérêt commun pour certaines grandes marques, ils ne constituent pas une cible marketing homogène selon les pays.

Newsletters