Monde

Les États-Unis peinent à rester le pays le plus généreux du monde

Temps de lecture : 2 min

Ils sont en train de baisser dans le classement mondial.

Aux États-Unis, environ 7 personnes sur 10 ont déclaré avoir aidé régulièrement les autres, 6 sur 10 ont donné de l'argent et 4 sur 10 ont offert de leur temps. | Jp Valery via Unsplash
Aux États-Unis, environ 7 personnes sur 10 ont déclaré avoir aidé régulièrement les autres, 6 sur 10 ont donné de l'argent et 4 sur 10 ont offert de leur temps. | Jp Valery via Unsplash

Au cours de la dernière décennie, les États-Unis ont été classés comme le pays le plus généreux par habitant au monde, en vertu de l'indice de générosité qui mesure les dons à des œuvres caritatives, les gestes généreux et le temps consacré au bénévolat. Ces données placent les États-Unis juste devant le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Irlande. Mais, ces derniers temps, le nombre d'Américain·es qui ont déclaré donner de l'argent tous les ans à des associations caritatives a diminué.

L'indice de générosité est basé sur des sondages Gallup compilés par la Charities Aid Foundation (Caf), un groupe qui vise à encourager les dons. L'indice est déterminé à partir des réponses d'environ 1,3 million de personnes dans 128 pays. On leur demande si elles ont aidé un étranger, donné de l'argent ou fait du bénévolat au cours du dernier mois.

Une générosité mondiale

Le Canada, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Sri Lanka et l'Indonésie figurent parmi les dix premiers pays du classement. «Pour moi, l'une des choses les plus fascinantes au regard de ces dix années, c'est que les pays qui forment le top 10 des plus généreux sont très différents et qu'il n'y a pas de solution miracle pour savoir ce qui rend un pays prodigue. Le top 10 est composé de pays de différents continents, religions, cultures et niveaux de richesse», a commenté Susan Pinkney, responsable de la recherche à la Caf.

Aux États-Unis, ces dix dernières années, environ 7 personnes sur 10 ont déclaré avoir aidé régulièrement les autres, 6 sur 10 ont donné de l'argent et 4 sur 10 ont offert du temps pour aider les autres. Selon un rapport de Giving USA, les habitant·es, les fondations et les entreprises américaines ont donné près de 428 milliards de dollars (384 milliards d'euros) en 2018, mais ce montant était en baisse de 2% par rapport à 2017. Le taux de dons des Américain·es a culminé en 2014, atteignant 64%. Fast Company avait précédemment expliqué que «la baisse du nombre de donateurs a été compensée par le fait que moins il y a de personnes qui donnent, plus leur contribution est élevée».

Les pays qui obtiennent les scores les plus bas sont souvent confrontés à des bouleversements gouvernementaux et sociaux. En Chine, en Grèce, au Yémen, en Serbie et en Palestine, moins de 20% de la population est en mesure de faire des actes philanthropes.

Newsletters

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Économie, social, international, sanitaire... Qu'a accompli le président américain 365 jours après son investiture?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

L'envoi de 3.000 soldats de l'OTSC pour soutenir le régime du président Tokaïev au Kazakhstan laisse deviner les objectifs stratégiques de Vladimir Poutine.

Qatar, Chine, Arabie saoudite: les événements sportifs de 2022 seront plus politiques que jamais

Qatar, Chine, Arabie saoudite: les événements sportifs de 2022 seront plus politiques que jamais

Jeux olympiques d'hiver en Chine, Coupe du monde de football au Qatar, Rallye Dakar en Arabie saoudite… La carte des méga-événements de l'année révèle l'émergence d’une nouvelle économie géopolitique du sport.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio