Monde

La Petain Avenue du New Jersey sauvée

Slate.fr, mis à jour le 08.03.2010 à 15 h 53

La Petain Avenue est une petite ruelle de quelques maisons dans une petite bourgade du New Jersey. Baptisée du nom d'un des héros de la Première Guerre mondiale au lendemain de celle-ci, comme beaucoup d'autres aux noms de Joffre, Foch ou encore Pershing, son existence a été remise en cause par une lettre d'un passant, Eli Mintz, au maire de la bourgade en 2006:

En passant dans Milltown, j'ai remarqué que vous avez une rue baptisée au nom du maréchal Pétain. Je trouve cela très dérangeant, car il était le chef du gouvernement de Vichy en France pendant la Seconde Guerre mondiale et responsable de la déportation de milliers de juifs vers Auschwitz.

La lettre fut lue et oubliée jusqu'à ce que le fils d'un ami de Mintz reprenne le combat récemment, envoyant des lettres aux représentants locaux et allant même jusqu'à créer un groupe Facebook, raconte le New York Times. Mais tous les habitants de la région n'étaient pas de cet avis, comme Marion Servon, qui a vécu plus de 50 ans Petain Avenue et qui considère que le nom de la rue fait partie de l'histoire de sa famille, et qu'un changement de nom présenterait de surcroît de nombreux problèmes pratiques.

Après avoir lu les lettres des deux parties au conseil municipal, les élus ont voté unanimement contre le changement de nom. «Il existe une douzaine de rues du nom de Pétain aux Etats-Unis», souligne le quotidien new-yorkais.

[Lire l'article complet dans le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Bundesarchiv_Bild_183-H25217,_Henry_Philippe_Petain_und_Adolf_Hitler.jpg, Wilimedia Commons

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte