Santé / Société

Il existe enfin des vêtements adaptés à la ménopause

Temps de lecture : 2 min

Et aussi des produits cosmétiques spécifiques.

Certaines matières et technologies permettent d'aider à mieux vivre les bouffées de chaleur. | Kai Pilger via Unsplash
Certaines matières et technologies permettent d'aider à mieux vivre les bouffées de chaleur. | Kai Pilger via Unsplash

Les bouffées de chaleur sont une des principales conséquences de la ménopause. Pour y remédier, on conseille souvent aux femmes concernées de porter des vêtements légers et amples, mais jusque-là aucune marque ne s'était penchée plus que ça sur la question. Les choses changent.

Certaines marques développent enfin des vêtements dotés d'une technologie pour s'adapter aux besoins des femmes ménopausées. C'est le cas de Become, lancée en 2016 et qui a vu ses ventes augmenter de 216% en 2019. Son article le plus vendu est une chemise de nuit contre les bouffées de chaleur. De son côté, Cucumber Clothing vend des chemises de nuit, des pantalons de survêtement et des pyjamas fabriqués à partir de «minéraux volcaniques pour aider à maintenir le corps à la température idéale de 37,5°C».

Fifty One Apparel, lancée en 2018, affirme quant à elle que sa technologie «garantit que la chaleur est évacuée du corps, puis stockée et restituée lorsque le corps commence à refroidir». Les vêtements de cette marque utilisent un tissu «technologie spatiale certifiée», développé à l'origine par la Nasa, qui régule la température. La gamme de produits ne s'adresse pas uniquement aux personnes ayant des bouffées de chaleur nocturnes. «Tout ce que nous avons conçu peut être porté au lit ou au bureau. C'est multifonctionnel», a déclaré Louise Nicholson, propriétaire de Fifty One Apparel.

Le secteur de la beauté s'y met aussi

L'industrie de la beauté se lance également dans ce secteur, car «jusqu'à tout récemment, les femmes qui éprouvaient des symptômes de la ménopause étaient mal desservies en produits et services destinés à les aider à gérer ces symptômes», explique Joanna Brewis, professeure à l'Open University et coautrice d'un rapport gouvernemental de 2017 sur les effets de la ménopause sur la participation économique des femmes.

La marque de soins de la peau américaine Pause propose par exemple une brume rafraîchissante contre les bouffées de chaleur qui booste la production de collagène. La marque américaine Pepper & Wits vend des lotions, crèmes et compléments alimentaires sans œstrogène.

Selon Joanna Brewis, la majorité des femmes interrogées se sentaient plus en confiance pour gérer les bouffées de chaleur lorsqu'elles portaient des vêtements spécialement conçus pour elles. «Les femmes de ce groupe d'âge peuvent se sentir négligées par un marché de l'habillement et de la beauté qui cible principalement les jeunes femmes. Les marques doivent faire très attention à leurs messages», estime-t-elle.

Newsletters

Pour éviter le burn-out, les jeunes généralistes repensent leurs conditions de travail

Pour éviter le burn-out, les jeunes généralistes repensent leurs conditions de travail

Le corps médical n'est pas à l'abri du syndrome d'épuisement professionnel, bien au contraire. Sensibilisée au sujet, la nouvelle génération de médecins tente de se démarquer des précédentes.

La phobie des trous enfin expliquée

La phobie des trous enfin expliquée

La trypophobie serait due à une réaction de dégoût instinctive liée à des maladies.

Enceinte et malade, j'ai été traitée comme une hystérique

Enceinte et malade, j'ai été traitée comme une hystérique

L'hyperémèse gravidique, cette maladie qui provoque des vomissements incoercibles pendant la grossesse, peut se soigner. Mais pour ça, il faudrait écouter les femmes qui en souffrent.

Newsletters