Sports / Tech & internet

La mission de ces coureurs new-yorkais: s'incruster sur des photos de mariage

Temps de lecture : 2 min

Bons joueurs, la plupart des couples acceptent de poser aux côtés des Wedding Hashers.

Le groupe court principalement autour de Brooklyn. | Curtis MacNewton via Unsplash
Le groupe court principalement autour de Brooklyn. | Curtis MacNewton via Unsplash

Les Wedding Hashers sont un groupe de cinq joggeurs de New York et du New Jersey, qui portent des t-shirts sur mesure ressemblant à des smokings. Ils courent principalement autour de Brooklyn, avec pour but de se faire photographier aux côtés du plus de marié·es possible. L'équipe a pour l'instant réussi à poser pour 208 photos de mariage, évidemment avec l'approbation des personnes concernées.

C'est en 2016 que les Wedding Hashers se sont mis à ce nouveau passe-temps. Ils se réunissaient tous les jeudis midi et se sont rendu compte que leur itinéraire de course habituel les faisait passer devant des endroits populaires pour les photos de mariage à Brooklyn, comme le Brooklyn Bridge Park.

Wedding Hashers 143A - 4-18-19

Une publication partagée par WeddingHashers (@wedding.hashers) le

«Nous passions devant ces scènes de couples en train de prendre des photos de mariage et nous avons pensé qu'il serait amusant de nous joindre à l'une d'entre elles. Les couples semblaient s'amuser, et nous aussi», relate Marc Alterman, 61 ans, membre du collectif.

Le groupe de sportifs ne s'est pas arrêté aux mariages: ils se sont aussi fait photographier lors de bals de fin d'année, de fêtes de quinzième anniversaire (quinceañeras), de renouvellements de vœux, de photos de fiançailles ainsi que d'enterrements de vie de jeune fille, partageant tous leurs clichés sur leur compte Instagram.

New York n'est pas hostile

Peu de temps après la réussite de leurs premières photos, ils ont commandé des t-shirts de sport noirs avec un motif de smocking sur la poitrine, ce qui leur permet de faire comprendre plus rapidement aux couples pourquoi ils veulent s'immiscer sur leurs photos.

En juin dernier, plusieurs membres du club de course à pied de Marc Alterman ont rejoint les Wedding Hashers pour une course aux photos de mariage. Pour l'occasion, les participantes portaient des débardeurs avec un motif de smocking rose et noir.

Composé d'une douzaine de personnes, le groupe a réussi à obtenir en une journée quatorze photos de couples, ainsi qu'une photo d'enterrement de vie de jeune fille.

Wedding Hashers 172 - 6/8/19

Une publication partagée par WeddingHashers (@wedding.hashers) le

Selon Marc Alterman, «les gens de cette ville sont souvent dépeints comme froids et hostiles. Honnêtement, je n'ai jamais trouvé que c'était le cas». Seul un faible pourcentage de couples a refusé de se faire photographier avec les coureurs, souvent à cause de la barrière linguistique.

Marc Alterman affirme trouver les couples locaux chaleureux et amicaux. Pour les personnes étrangères qui se marient à Brooklyn, il «aime à penser que nous jouons le rôle d'ambassadeurs de bonne volonté, réfutant l'idée que New York puisse être un endroit hostile».

Slate.fr

Newsletters

Guerre et paix

Guerre et paix

Christian Bordeleau, pionnier d'une discipline fermée aux hommes aux Jeux olympiques

Christian Bordeleau, pionnier d'une discipline fermée aux hommes aux Jeux olympiques

Autant un plaisir qu'un geste militant, pratiquer la natation synchronisée est l'occasion d'éclabousser les codes en luttant contre le sexisme et l'homophobie.

Boxer à mains nues, le défi qui attire les Français en Angleterre

Boxer à mains nues, le défi qui attire les Français en Angleterre

Pour la gloire ou le challenge, Sami, Sofiane et Emmanuel ont traversé la Manche afin de tester le bare knuckle, un sport extrême qui se développe au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Newsletters