France

Plafond de verre et hommes en gris

Temps de lecture : 2 min

Journée internationale oblige (le 8 mars), les femmes et le féminisme sont pour une fois à la une des journaux. Dans Le Monde, Anne Chemin retrace l'histoire d'une «Révolution inaboutie». Depuis quarante ans, les femmes ont «enchaîné les premières, donnant le sentiment que l'égalité professionnelle s'imposait peu à peu»: leur taux d'activité a rejoint celui des hommes, qu'elles ont rattrapé et dépassé dans le domaine scolaire, etc.

Et dans les 90, la belle machine s'est grippée. La marche vers l'égalité a fait du surplace. «Les inégalités salariales, qui se sont réduites pendant les années 1970 et 1980, ont ainsi cessé de reculer», une dizaine de métiers sur 86 recensés par l'Insee affichent une répartition hommes-femmes à peu près équilibrée tandis que d'autres se féminisent massivement, et les femmes ont toujours autant de mal à accéder aux responsabilités, que ce soit dans le cercle des hauts dirigeants de société ou dans la politique.

Ainsi, note le quotidien par ailleurs, au plus haut sommet de l'Etat, l'absence de femmes est criante. Les plus proches conseillers de Nicolas Sarkozy portent tous des costumes gris.

[Lire l'article sur Le Monde]

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters