Égalités / Sciences

La première sortie dans l'espace 100% féminine aura finalement lieu

Temps de lecture : 2 min

Annulée en mars dernier à cause d'un manque d'équipement, elle vient d'être reprogrammée pour le 21 octobre.

Christina Koch et Jessica Meier à bord de la Station spatiale internationale, octobre 2019 | Capture d'écran via NASA
Christina Koch et Jessica Meier à bord de la Station spatiale internationale, octobre 2019 | Capture d'écran via NASA

Après l'annulation de dernière minute, en mars dernier, de ce qui aurait dû être la première sortie dans l'espace exclusivement féminine de l'histoire, la NASA vient de reprogrammer une expédition pour ce mois-ci.

Le 21 octobre, les astronautes Christina Koch et Jessica Meir devraient pouvoir enfiler leur combinaison pour sortir de la Station spatiale internationale (ISS). L'annonce a été faite ce vendredi, lors d'une présentation par la NASA des dix prochaines sorties spatiales qui devraient avoir lieu cet automne, notamment afin d'opérer plusieurs travaux de réparation sur la station.

Manque de combinaison pour les femmes

Jessica Meir remplacera l'astronaute Anne McClain, qui n'avait pas pu être de la partie faute de combinaison spatiale adaptée à bord de l'ISS. Lors d'une précédente sortie spatiale, McClain s'était rendue compte qu'il lui faudrait une combinaison de taille moyenne, laquelle ne pouvait être conçue à temps pour la sortie. Depuis, elle est revenue sur la Terre.

«Nous faisons de notre mieux pour anticiper les tailles de combinaisons dont aura besoin chaque astronaute, en fonction de la taille avec laquelle il s'est entraîné, et dans certains cas (y compris celui d'Anne McClain), les astronautes s'entraînent dans différentes tailles », avait alors commenté Brandi Dean, la porte-parole de la NASA, avant d'ajouter : «cependant, la taille peut évoluer quand ils sont en orbite, en raison des changements que la vie en micropesanteur peut provoquer dans le corps. En outre, aucun environnement d'entraînement ne peut simuler complètement une sortie dans l'espace».

À l'époque, Christina Koch avait donc effectué une sortie dans l'espace avec son collègue masculin, Nick Hague. Désormais, la Station spatiale internationale dispose bien de deux combinaisons de taille moyenne, la seconde ayant été confectionnée par Koch elle-même, avec les moyens du bord.

Première sortie féminine et record

Arrivée à l'ISS le 14 mars pour sa première mission, Christina Koch devrait la quitter en février 2020, ce qui fera de son passage sur la station le plus long vol spatial jamais réalisé par une femme. Le record est jusqu'à présent détenu par Peggy Whitson, avec 288 jours consécutifs passés dans l'espace.

Quant à Jessica Meir, elle devrait passer six mois à bord de la station, après s'être entraînée pendant six ans aux côtés de Koch, dans la même classe d'astronautes.

Newsletters

Peut-on exister dans l'espace public français quand on porte un hijab?

Peut-on exister dans l'espace public français quand on porte un hijab?

Imane Boun, qui a quitté Twitter après une reprise insultante de la journaliste Judith Waintraub, n'est pas la première à être visée par des propos islamophobes au seul motif de porter le voile.

Le confinement nous a offert une projection du congé paternité allongé

Le confinement nous a offert une projection du congé paternité allongé

Cette réforme favoriserait l'égalité hommes-femmes si tant est que les représentations de la mère comme principale responsable du bébé n'en limitent pas l'efficacité.

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

L'histoire d'une professeure américaine blanche qui a fait semblant d'être noire pendant des années révèle les écueils d'un certain identitarisme.

Newsletters