Culture

Pourquoi Tarantino a toutes les chances de gagner un oscar

Grady Hendrix, mis à jour le 07.03.2010 à 23 h 11

L'histoire des oscars laisse penser que le réalisateur d'Inglourious Basterds remportera le prix du meilleur film.

Vous voulez remporter l'oscar du meilleur film? Rien de plus facile. Montez une comédie musicale interdite aux mineurs (1), qui raconte l'histoire d'un personnage militaire historique, et est tirée d'un roman. Et faites en sorte qu'elle dure 2 heures et 10 minutes.

Voilà 82 ans que les oscars existent. C'est autant d'œuvres cinématographiques qui permettent de dégager des tendances sur les films primés lors de cette cérémonie. Voici les critères à respecter:

Source du film

De Autant en emporte le vent à No Country for Old Men, 40 des 82 des films ayant remporté l'oscar du meilleur film sont adaptés de romans éponymes. En seconde position –c'est étonnant– on trouve les films orignaux (22 sur les 82 films oscarisés). Puis viennent les pièces de théâtre. C'est de moins en moins le cas, car il n'y a eu que trois films récompensés aux oscars qui étaient inspirés de pièces de théâtre depuis 1968: Amadeus, Miss Daisy et son chauffeur et Chicago. En queue de peloton, nous n'avons que deux vainqueurs inspirés d'autres films: Marty et Les infiltrés.

Genre du film

Les films de guerre arrivent en premier. Ils représentent 21 des films récompensés pour le meilleur film. Le plus surprenant, c'est que l'essentiel des films de guerre primés l'ont été dans les années 90, alors que les Etats-Unis ne livraient aucune guerre de grande envergure. Le second genre le plus apprécié est ce qu'on appelle les biopics (ou biographies picturales): 14 films récompensés sont basés sur la vie de personnalités, depuis Shakespeare in Love en remontant jusqu'à The Great Ziegfeld (1936). A la troisième place, 9 films récompensés aux oscars du meilleur film sont des comédies musicales. En outre, 39 films sur les 82 vainqueurs sont des films d'époque.

Box-office

Un examen des recettes (en tenant compte de l'inflation, bien sûr) révèle que, dans un premier temps, nous n'avons pas regardé les films oscarisés. Puis nous les avons beaucoup regardés, avant d'arrêter. En 28 ans, depuis 1927, année qui a vu la célébration de la première cérémonie des oscars, jusqu'en 1955, seuls trois films ont fait partie des 100 films détenant les records d'entrées: Autant en emporte le vent, Les plus belles années de notre vie et Sous le plus grand chapiteau du monde. Et au cours des 31 ans qui se sont écoulés depuis 1978, 3 films seulement ont réussi à figurer parmi les 100 films les plus vus: Forrest Gump, Titanic et Le Seigneur des anneaux: Le Retour du roi. Mais pendant les 22 ans qui ont séparé 1956 de 1978, 11 films sont entrés dans la liste des 100 films les plus vus. Des œuvres comme La Mélodie du bonheur, Ben Hur, Le Parrain, Rocky et L'Arnaque ont aussi obtenu de belles récompenses et fait un carton au box-office.

Classement

Aux Etats-Unis, la MPAA a commencé à «classer» les films (en fonction du public visé) en 1968. Depuis, les films oscarisés dans la catégorie du meilleur film sont très majoritairement interdits aux mineurs. Depuis 1968, 20 films interdits aux mineurs ont raflé la récompense suprême, contre seulement 12 films primés pour lesquels l'accord parental est souhaitable. 7 films interdits au moins de 13 ans ont été récompensés aux oscars. Les deux seuls films aux extrémités du classement à avoir gagné sont Oliver!, classé G (tout public) et Macadam Cowboy, classé X à sa première sortie.

Durée des films

Une chose est certaine, l'Académie des oscars aime les films longs. La durée moyenne des films ayant remporté l'oscar du meilleur film est de deux heures et vingt minutes. C'est le cas de Kramer contre Kramer (1979) à Slumdog Millionaire (2009). Seuls Miss Daisy et son chauffeur et Crash font moins de deux heures. Avant 1979, la durée moyenne était légèrement inférieure, à savoir deux heures et dix minutes.

Studio

S'agissant des oscars, le studio de cinéma a bel et bien son importance. Columbia Studios arrive en tête avec 74 victoires et 110 nominations. Il a remporté des oscars avec les belles images de Tant qu'il y aura des hommes, Ghandi, Le Dernier empereur et Lawrence d'Arabie. (Sa dernière victoire remonte cependant à 1987). Juste derrière Columbia Studios, 20th-Century Fox a été primé 58 fois et nommé 98 fois pour des réalisations un peu plus décousues, comme Eve, Braveheart et French Connection.

Si jusqu'ici vous continuez à me lire avec attention, vous vous demandez sans doute qui sera le grand gagnant de cette année...

Alors, on peut disqualifier plus de la moitié des 10 films nommés de 2010. Pour cela, il faut se rappeler une seule et unique règle: tous les films oscarisés dans la catégorie du meilleur film ont, en moyenne, remporté cinq oscars et ont été nommés pour huit. Ce qui nous permet d'éliminer A Serious Man (deux nominations), Une éducation (trois nominations), District 9 (quatre nominations), L'Éveil d'un champion (deux nominations). De plus, on peut facilement écarter Là-haut: l'intrigue est originale, c'est une comédie (seules neufs comédies ont été primées), elle est tout public et fait 96 minutes (Il n'y avait que Marty et Annie Hall comme films primés plus courts).

Il nous reste donc Avatar, Démineurs, Precious (tiré du roman Push de Sapphire), In the Air et Inglourious Basterds.

Precious et In the Air sont tous deux des comédies dramatiques inspirées de romans. Ces films semblent prometteurs. Néanmoins, ayant été nommés seulement six fois et en tant que drames dont l'action se déroule dans le présent, pour une durée d'environ une heure et cinquante minutes, ce ne sont pas des vainqueurs potentiels. En revanche, Avatar a la bonne durée (162 minutes) et le bon nombre de nominations (9)... Mais il est interdit au moins de 13 ans et c'est de la science-fiction. (Aucun film de science-fiction n'a jamais remporté d'oscar du meilleur film. En outre un seul film fantastique, Le Seigneur des anneau: Le Retour du roi, a gagné).

Restent désormais Démineurs et Inglourious Basterds, deux films interdits aux mineurs (classement américain), qui parlent de guerre et ont été nommés respectivement neuf et huit fois. Théoriquement, l'avantage revient à Tarantino (Inglourious Basterds), car l'action se situe dans le passé (Seconde Guerre mondiale) et le film a été réalisé par un studio ayant plusieurs oscars à son actif. Contrairement à Démineurs, un film à l'intrigue actuelle et qui est distribué par le studio novice Summit Entertainment.

Un oscar, qu'est-ce que ça rapporte?

A quoi cela sert-il de remporter l'oscar du meilleur film? Comme l'explique Mo'nique: «Cet oscar ne m'a pas donné à manger. Tout le monde a besoin d'argent mon vieux.» Ne vous inquiétez pas Mo'nique, la science a parlé, et si votre agent a réussi à vous faire marquer des points, un oscar vous rapportera un sacré paquet de fric! Dans un article qui date de 1988 intitulé «Ce que vaut un oscar», John C. Dodds et Morris B. Holbrook nous apprennent qu'une nomination aux oscars dans la catégorie Meilleur film rapporte autour de 988.247 dollars [727.650 euros] en recettes complémentaires au box-office. En cas de victoire, on peut ajouter 3.380.154 dollars [2.488.722 euros] au bénéfice du film.

Il y a toutefois une anomalie statistique: une nomination à l'oscar de la meilleure actrice rapporte 872.632 dollars [642.537 euros] au film, tandis que la nomination d'un comédien au titre de meilleur acteur ne lui fera gagner que 809.630 dollars [596.132 euros]. Cependant, un oscar du meilleur acteur rapporte 1.037.634 dollars [764.200 euros], tandis que si une comédienne est primée «meilleure actrice», cela engendre une perte pour le film! La somme en jeu est «statistiquement négligeable», mais cela reste une perte. Mo'nique n'a peut-être pas tort de se plaindre.

Grady Hendrix

Traduit par Micha Cziffra

Image de une: Brad Pitt dans Inglourious Basterds

À LIRE ÉGALEMENT: Tarantino, l'inconséquence du spectateur; A Serious Man est un film sérieusement bon, mais...; Avatar, pas très écolo; Là-haut: on la refait, mais moins pixellisée


Ndt(1) : Pour simplifier, nous emploierons l'expression «interdits aux mineurs» dans cet article. En fait, il s'agit ici de films «classés R» selon la normalisation américaine, c'est-à-dire interdits aux moins de 17 ans non accompagnés d'un parent ou d'un tuteur adulte. Les films sont souvent classés différemment en France.

Grady Hendrix
Grady Hendrix (5 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte