Monde

Un scandale de prostitution homosexuelle touche le Vatican

Slate.fr, mis à jour le 08.03.2010 à 10 h 36

Un réseau homosexuel a gravité autour du pape Benoît XVI, et c'est la un énième scandale sexuel qui vient toucher le Vatican. La presse italienne raconte qu'un choriste vient d'être congédié par le Saint Siège pour avoir fourni des partenaires sexuels masculins à un membre de l'entourage du pape.

Angelo Balducci, honoré du titre de «Gentilhomme de Sa Sainteté», est l'homme auquel les partenaires étaient fournis —il a été écroué à la mi-février dans une affaire de corruption. Parmi les enregistrements de ses conversations dont la police dispose, des bribes ont été découvertes qui montrent que Balducci engageait le services de rabatteurs pour avoir des rapports homosexuels. Parmi ses rabatteurs, un choriste nigérian a été identifié: Thomas Chinedu Ehiem.

Témoignages

Les journaux italiens retranscrivent une partie des conversations. Le Corriere (un rabatteur, s'adressant à Balducci): «Angelo... Je ne t'en dis pas plus. Il mesure deux mètres, pèse 97 kg, il a 33 ans, très actif.» Sur d'autres enregistrements, on entend: «J'ai un Allemand qui vient d'arriver d'Allemagne.» «J'en ai un de deux mètres.» «J'ai le footballeur.» «J'en ai un des Abruzzes.» Mais il y a aussi des jeunes religieux: «Mais lui, à quelle heure est-ce qu'il doit retourner au séminaire?», demande Balducci.

Certains voudraient ne pas y croire, comme Pablo Colino, maître de chapelle émérite de la basilique Saint-Pierre, qui a dirigé la chorale de Chinedu Ehiem. «C'est un grand ténor, il chante comme un ange, c'est un ange. Vous savez ce qu'il me disait sans cesse? Que sa place était au paradis, qu'à sa mort, il voulait aller là-haut...»

Mais Chinedu Ehiem a avoué. Il a donné à l'hebdomadaire Panorama sa version des faits. «C'est un ami qui était escorte qui me l'a présenté, il y a plus de 10 ans.» Le choriste était alors serveur, il était plus jeune, plus pauvre, devait aider deux soeurs et quatre frères... Il a fini par céder aux avances de Balducci, et à le fournir. Il prétend qu'il ne l'a pas toujours fait de bon gré, et que tous étaient majeurs et consentants. «Pour Balducci, un homme de 26, 27 ans était déjà trop jeune. Il préférait les hommes matures, à partir de 40.»

Le scandale intervient en même temps que celui qui secoue l'Eglise catholique depuis six semaines concernant une affaire de pédophilie en Allemage.

Lire les articles du Corriere della sera et de La Repubblica

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Hermés, musée du Vatican, Joao Maximo, Flickr, Creative Commons, licence Attribution

À LIRE SUR SLATE: Pédophilie: la tolérance zéro selon Benoît XVI

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte