Parents & enfants / Monde

Une compagnie aérienne japonaise crée un système pour éviter les bébés

Temps de lecture : 2 min

Lors de l'enregistrement en ligne, une icône indiquera les sièges occupés par les moins de 2 ans.

Ce siège est désormais signalé par une icône indiquant la présence d'un bébé. | Paul Hanaoka via Unsplash
Ce siège est désormais signalé par une icône indiquant la présence d'un bébé. | Paul Hanaoka via Unsplash

Se retrouver assis à côté d'un nourrisson dans un avion peut parfois tourner au cauchemar. Pour aider sa clientèle à éviter les bébés, la compagnie aérienne Japan Airlines propose un système de localisation des moins de 2 ans lors de l'enregistrement en ligne. Sur le site de la compagnie, les sièges occupés par un parent et son bébé sont désormais signalés par une icône spécifique. Il sera donc possible de sélectionner sa place en connaissance de cause.

Un voyageur s'est félicité de ce changement sur Twitter et a posté une capture d'écran du nouveau système: «Merci @JAL_Official_jp de me signaler où les bébés vont hurler pendant mon voyage de treize heures. Ça devrait être obligatoire.»

«Les passagers voyageant avec des enfants entre 8 jours et 2 ans qui sélectionnent leurs places sur le site Japan Airlines auront une icône enfant qui s'affichera à leur place sur l'écran de sélection», explique le site de la compagnie aérienne.

Il n'y a malgré tout pas de garantie absolue car le système ne marche que pour les réservations faites via le site de Japan Airlines. Il faut aussi garder en tête que les enfants de plus de 2 ans ne seront pas signalés, et qu'ils peuvent être encore plus bruyants que les nourrissons.

Sur Twitter, de nombreuses personnes ont applaudi ce système d'icône bébé mais d'autres ont trouvé cette approche détestable: «On peut aussi avoir une carte des connards?»

En Asie, d'autres compagnies aériennes proposent des zones sans enfants. AirAsia X a une zone calme dans laquelle les enfants de moins de 10 ans sont interdits et Scoot propose une zone silencieuse «sans enfants de moins de 12 ans».

Newsletters

Faut-il sauver son couple à tout prix?

Faut-il sauver son couple à tout prix?

«Je ne sais plus s'il faut se battre pour sauver mon couple et cette future famille.» Floriane, 38 ans, est tombée enceinte et a décidé de garder le bébé contre l'avis de son compagnon. Elle vit aujourd'hui une réelle opposition entre ses désirs...

Écoles et Covid: les compromis à faire pour éviter une troisième vague

Écoles et Covid: les compromis à faire pour éviter une troisième vague

Le contexte épidémique français, ainsi que l'émergence d'une nouvelle souche britannique du SARS-CoV-2, doivent nous inciter à prendre des mesures fortes concernant les établissements scolaires.

Au Japon, le drame des enfants enlevés par un de leurs parents

Au Japon, le drame des enfants enlevés par un de leurs parents

Dans le pays, un seul parent garde autorité sur les enfants en cas de séparation. Un système qui pousse chaque année des dizaines de milliers d'adultes à enlever leur progéniture.

Newsletters