Monde

Obama révèle le plan de sécurité informatique de Bush

Temps de lecture : 2 min

La Maison Blanche a déclassifié une partie de la cyber-sécurité américaine mardi 2 mars en dévoilant les plans secrets de l'administration Bush pour défendre les réseaux informatiques du pays, rapporte le Christian Science Monitor.

Lors d'une conférence à San Francisco, Howard Schmidt, conseiller en sécurité informatique d'Obama, a révélé que son administration était en train de partiellement déclassifier la Comprehensive National Cybersecurity Initiative (CNCI), un plan d'action lancé par Bush pour protéger les réseaux des agences fédérales américaines contre les attaques d'hackers ou de nations.

«La transparence est particulièrement vitale dans les domaines comme le CNCI où il y a eu des questions légitimes sur des sujets aussi sensibles que le rôle de la communauté du renseignement dans la sécurité informatique», écrit Schmidt dans un communiqué sur le blog de la Maison Blanche.

Selon le site Wired, «la partie la plus controversée du plan déclassifié est la discussion autour du besoin pour le gouvernement de définir son rôle dans la protection des réseaux d'infrastructure privés cruciaux» comme le réseau d'électricité, les fournisseurs d'accès à Internet ou encore les banques.

[Lire l'article complet sur csmonitor.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters