Médias / Monde

Le Danse avec les stars anglais accepte l’idée de faire danser des couples du même sexe

Temps de lecture : 2 min

Le changement aura lieu en 2020.

Le casting de la saison dernière de Strictly Come Dancing. Via la BBC. 
Le casting de la saison dernière de Strictly Come Dancing. Via la BBC. 

Cela fait maintenant quinze ans que Strictly Come Dancing est diffusé par la BBC. Le concept de l’émission est le même que Danse avec les stars et le show a notamment vu les pas de danse d’Emma Bunton (ancienne Spice Girl), Judy Murray (la mère d’Andy le tennisman) ou Peter Schmeichel (ancien gardien de football). Mais à chaque fois, les candidats étaient avec un partenaire du sexe opposé.

Or, une source a informé le Mirror que les patrons de la BBC (qui diffuse le show) sont ouverts à faire danser des couples du même sexe. «Les boss ont dit que même s’il n’y avait pas de couples du même sexe dans cette série, ils seront certainement ouverts à cela, selon la bonne combinaison de célébrités et de danseurs», a déclaré la source.

Les patrons de la BBC étaient auparavant rétifs à cette idée, la trouvant «inutile», mais ils ont changé d’avis après s’être rendus compte que d’autres pays avaient «accepté l’idée avec joie», selon la source du Mirror.

Cela fait des années que l’évolution des règles était réclamée, notamment par Craig Revel Horwood, un des juges de la série. «Le show a toujours été inclusif et reflète la Grande-Bretagne moderne», renchérit la source. L’année dernière, le candidat Ranj Singh, un médecin et star du petit écran britannique, avait admis avoir été déçu de ne pas pouvoir danser avec un homme. «J'adorerais danser avec un partenaire de même sexe», avait-il déclaré. Ce sera désormais le cas. En France, la saison 10 verra danser la chanteuse Liane Foly, l’animatrice Clara Morgane ou le sportif Ladji Doucouré. Que ce soit sur une danse contemporaine ou un cha-cha.

Newsletters

Ce que «Game of Thrones» doit à la Guerre des Deux-Roses

Ce que «Game of Thrones» doit à la Guerre des Deux-Roses

Pour sa saga, George R. R. Martin s'est inspiré de la Guerre des Deux-Roses, un conflit impitoyable de l'Angleterre du XVe siècle, qui opposa les Lancaster et les York.

Votre capacité à traiter les informations atteint sa limite

Votre capacité à traiter les informations atteint sa limite

Stress, difficulté à démêler le vrai du faux... Face à un flux d'actualités toujours plus important, votre cerveau sature.

Aux États-Unis, le nouvel antiracisme vire à la paranoïa

Aux États-Unis, le nouvel antiracisme vire à la paranoïa

Les démissions, dénonciations et excuses publiques se multiplient, dans un environnement où un nombre toujours croissant d'attitudes sont considérées comme racistes.

Newsletters