Monde

Condamné à vie pour avoir volé 50 dollars, un détenu de l'Alabama vient d'être libéré

Temps de lecture : 2 min

Alvin Kennard aura passé trente-six ans en prison.

En Alabama, les lois sur la récidive sont particulièrement strictes. | Ezra Shaw / Getty Images North America / AFP
En Alabama, les lois sur la récidive sont particulièrement strictes. | Ezra Shaw / Getty Images North America / AFP

Alvin Kennard a passé toute sa vie d'adulte en prison, de ses 22 ans à ses 58 ans. En 1983, armé d'un couteau, il a dérobé 50 dollars dans la caisse d'une boulangerie et a été condamné à la perpétuité.

L'Alabama a des lois particulièrement strictes en matière de récidive, et deux ou trois délits mineurs non violents peuvent mener à la prison à vie. C'était le cas pour Kennard, qui avait auparavant été inculpé pour effraction dans une station-service. Il avait 18 ans au moment du premier incident et avait écopé de trois ans d'emprisonnement avec sursis.

Après trente-cinq ans en prison, Alvin Kennard va finalement être libéré. En 2013, en raison de la surpopulation carcérale en Alabama, l'État a commencé à repenser les peines minimum en vigueur et donné plus de pouvoir de décision aux juges.

Les sanctions restent malgré tout très sévères: si Alvin Kennard était arrêté pour vol en 2019, il pourrait toujours être condamné à la perpétuité, mais la peine minimum serait de dix ans.

Des centaines de cas

C'est une association légale locale, l'Alabama Appleseed Center for Law and Justice, qui a obtenu la réduction de peine de Kennard. Son avocate, Carla Crowder, a précisé qu'il avait été un détenu exemplaire et qu'il avait trouvé la foi en prison.

Pendant l'audience, Kennard a dit regretter ses actions passées et s'est excusé. Plusieurs amis et membres de sa famille étaient présents et ont promis qu'ils l'aideraient à se réinsérer. Pour l'instant, Kennard dit vouloir travailler en tant que charpentier.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate


Carla Crowder a déclaré que des centaines de détenus dans des situations similaires étaient toujours en prison, car ils n'avaient pas d'avocat. «C'est incroyablement injuste que des centaines de personnes en Alabama soient en prison à perpétuité pour des crimes non violents», a-t-elle insisté.

Newsletters

Perpétuité pour l'un, liberté pour l'autre: pourquoi la France et l'Allemagne jugent différemment les tortionnaires syriens

Perpétuité pour l'un, liberté pour l'autre: pourquoi la France et l'Allemagne jugent différemment les tortionnaires syriens

En libérant un ancien membre de la sûreté de l'État accusé de complicité de crimes contre l'humanité commis en Syrie, le «pays des droits de l'Homme» s'est montré peu fidèle à sa réputation.

Pommes de terre, huile, lait: l'Algérie hantée par les pénuries

Pommes de terre, huile, lait: l'Algérie hantée par les pénuries

Alors que les denrées alimentaires de base se font de plus en plus rares, le gouvernement algérien multiplie les mesures drastiques pour tenter de stopper l'hémorragie.

Un clou chasse l'autre

Un clou chasse l'autre

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio