Boire & manger / Sciences

Pourquoi il faut nourrir vos animaux de compagnie avec des insectes

Temps de lecture : 2 min

L'environnement mais aussi la santé de votre chat ou de votre chien ne s'en porteront que mieux.

Le taux de protéines des insectes est souvent plus élevé que celui de la viande ou du poisson. | Guillaume Souvant / AFP
Le taux de protéines des insectes est souvent plus élevé que celui de la viande ou du poisson. | Guillaume Souvant / AFP

Si vous êtes adepte des rayons animalerie de vos supermarchés, vous avez dû vous rendre compte que nous nourrissons principalement nos boules de poils de croquettes et de pâtées à base de viande et de poisson. On estime que les animaux de compagnie représentent 20% de la consommation mondiale de ces aliments.

Riches en protéines et en taurine, ces produits permettent à vos animaux de rester en bonne santé. Mais ces composants essentiels ne se trouvent pas seulement dans la volaille ou le saumon: ils sont aussi présents dans les insectes.

Alors que le mouvement en faveur d'une réduction de la production de viande et pour la préservation des espaces maritimes prend de l'ampleur, les insectes apparaissent comme une solution plus respectueuse pour notre planète. L'entomoculture nécessite peu de place et rejette 99% de gaz à effet de serre de moins que l'élevage bovin, au kilogramme de protéines produit.

Encore un peu cher

Outre l'aspect environnemental, la British Veterinary Association (BVA) affirme que certains aliments à base d'insectes peuvent être meilleurs pour la santé des chats et des chiens que du steak.

Simon Doherty, le président de la BVA, insiste auprès de BBC News sur l'«avenir très prometteur [de] l'utilisation des protéines d'insectes pour les animaux de compagnie».

Dans un article du Figaro Santé, Samir Mezdour, chercheur en science des aliments, souligne à quel point les qualités nutritives des petites bêtes sont exceptionnelles. Leur taux de protéines est même souvent plus élevé que celui de la viande ou du poisson.

C'est pourquoi de plus en plus de vétérinaires incitent les maîtres à nourrir leurs compagnons avec des croquettes à base d'insectes, comme celles fabriquées par la start-up Yora à partir de larves de mouches noires séchées, d'avoine et de pommes de terre.

Pour le moment, ces croquettes restent un peu plus chères que celles proposées par les marques classiques. Yora a justifié ses prix en affirmant que les fermes d'insectes étaient encore coûteuses à concevoir et à construire, que la technologie était encore récente et que la concurrence et les volumes de production étaient faibles.

À long terme, cette nouvelle source de protéines pourrait néanmoins se démocratiser et être plebiscitée par un nombre croissant de propriétaires de chats et de chiens. Il ne restera plus qu'à convaincre les papilles de votre animal et les habituer au goût de larve et de chenille.

Slate.fr

Newsletters

Les noisettes de votre Nutella ont été récoltées par des enfants

Les noisettes de votre Nutella ont été récoltées par des enfants

En Turquie, des migrant·es kurdes, y compris des enfants, s'affairent durant de longues heures dans les champs de noisetiers pour un salaire dérisoire.

Gramme, Déviant, Citron: de quoi la mode du restaurant à mot unique est-elle le nom?

Gramme, Déviant, Citron: de quoi la mode du restaurant à mot unique est-elle le nom?

Si, en 2019, le lieu de vos repas préférés persiste à se doter d'un «Le» ou un «Chez» avant de s'annoncer, c'est que vous êtes passé à côté de la grosse tendance du moment.

Dans les Pouilles, le haut gratin des moules

Dans les Pouilles, le haut gratin des moules

Des moules, du riz et des pommes de terre: j'ai bien conscience que la recette peut choquer les palais français.

Newsletters