Parents & enfants / Monde

Des écoles du Colorado équipées de litières en cas de confinement lors d'une fusillade

Temps de lecture : 2 min

Pour la pré-rentrée, le personnel enseignant a reçu des seaux et de la litière pour chat à utiliser en cas de verrouillage des classes pendant une fusillade.

Des personnes évacuées après une tuerie dans une école de Highlands Ranch dans le Colorado, le 7 mai 2019. | Michael Ciaglo / AFP 
Des personnes évacuées après une tuerie dans une école de Highlands Ranch dans le Colorado, le 7 mai 2019. | Michael Ciaglo / AFP 

Dans le district scolaire de Jeffco dans le Colorado, qui inclut la ville de Columbine, où douze élèves ont été assassiné·es par deux de leurs camarades en 1999, les mesures de prévention contre les fusillades sont de plus en plus strictes.

Lors d'une réunion de pré-rentrée, pendant laquelle les profs sont censé·es parler cursus et emplois du temps, la direction a distribué de quoi faire des toilettes improvisées en cas de verrouillage des classes si une tuerie est en cours.

Cassie Lopez, une enseignante visiblement sous le choc, a décrit ces nouvelles procédures dans une vidéo: «On nous a donné des seaux et de la litière pour chat à mettre dedans, des trousses de premier secours, du papier toilette et une tente à mettre autour du seau. Ces récipients servent de cabinets au cas où les élèves seraient confinés dans une salle à cause d'une menace. [...] On nous a donné des marqueurs car, dans le cas où l'on devrait poser un garrot sur un élève, il faut écrire sur leur corps l'heure à laquelle il a été posé afin que les secouristes sachent depuis combien de temps ce garrot est en place. Ce n'est pas normal.»

Soixante-dix écoles équipées

Ce n'est pas la première fois que ces seaux sont distribués. Selon le chef de la sécurité du district scolaire, plus de soixante-dix écoles de la région sont équipées de ces commodités d'urgence. L'idée est née après un incident concret: en 2017, les salles de classe d'un lycée local avaient été placées sous confinement pendant environ cinq heures à la suite d'une menace de coups de feu. Les élèves et le personnel avaient alors dû faire leurs besoins dans les placards et les poubelles.

Le district scolaire a aussi commencé à apprendre au personnel enseignant à arrêter les saignements en cas de blessure par balles. Les élèves pourraient bientôt aussi recevoir une formation. En tout cas, ces établissements ont une équipe de trente-trois infirmières urgentistes disponibles en cas d'attaque.

Newsletters

Voir un psy dès l'enfance peut vous être bénéfique toute la vie

Voir un psy dès l'enfance peut vous être bénéfique toute la vie

Dans certaines familles, les parents laissent la possibilité à leurs enfants de consulter un·e psychologue s'ils en ont envie. Une pratique difficile à démocratiser, mais qui semble porter ses fruits.

Comme une étoile

Comme une étoile

«Le premier instant où les enfants des rois ouvrent les yeux à la lumière est celui qui vient quelquefois fermer pour toujours leur paupière.» Ces vers de Jean de La Fontaine, dans La Mort et le Mourant, nous rappellent que ce que la vie donne,...

Adolescents, des pères sans repères

Adolescents, des pères sans repères

Le cinéma est peuplé d'adolescentes enceintes qui tentent, tant bien que mal, de gérer leur nouveau statut et de construire leur vie d'après. Quand ils ne sont pas invisibles, les géniteurs sont généralement décrits comme irresponsables et peu ou...

Newsletters