Life

La fashion police de Shanghai sévit avant l'Expo universelle

Slate.fr, mis à jour le 02.03.2010 à 10 h 04

A moins de deux mois de l'ouverture de l'Exposition universelle, la ville de Shanghai en est encore à corriger les vieilles habitudes de ses citoyens, comme le remarque le site des Observers de France 24. Comme l'avait fait Pékin pour les Jeux olympiques en sanctionnant les crachats, les autorités shanghaiennes encouragent les gens à ne pas sortir en pyjama dans la rue.

Cette pratique, qui remonte au début du XXe siècle, est pourtant l'un des traits caractéristiques de la ville. Les plus riches voulaient à l'origine montrer qu'ils avaient assez d'argent pour s'acheter un vêtement spécial pour la nuit.

Mais en 2010, cela n'est plus du goût de tout le monde. Quand le président Hu Jintao a visité le site de la future exposition, fin janvier, il a prié les habitants de Shanghai de faire de leur mieux pour que Shanghai soit «une ville modèle».

Les temps changent. Porter un pyjama en public ainsi que laisser son animal de compagnie déranger ses voisins sont des comportements malpolis, selon une étude publiée par l'Académie des sciences sociales de Shanghai en septembre 2006. Pourtant, 16,5% des sondés avouaient qu'eux-mêmes, ou les membres de leur famille, sortaient encore régulièrement en pyjama.

Image de une: dans la vieille ville de Shanghai. Hélène Franchineau.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte