Monde

Comparez votre santé à celle d'Obama

Temps de lecture : 2 min

Les résultats des examens médicaux de routine de Barack Obama ont été rendus publics dans un communiqué dimanche 28 février. D'après son médecin, le président américain est «en excellente santé et bon pour le service», même s'il doit «continuer ses efforts pour arrêter de fumer».

Le Guardian propose à ses lecteurs de comparer leur santé à celle d'Obama en détaillant ses résultats. Avec un poids de 82 kg pour 1m86, l'indice de masse corporel du président est bien dans la moyenne. Sa fréquence cardiaque au repos est très bonne à 56, soit en dessous de la moyenne de 70, tandis que sa tension est également celle d'un homme en pleine forme à 105/62.

Seul point négatif de la santé du président, son taux de cholestérol qui est un peu plus élevé que le niveau moyen. C'est la raison pour laquelle son médecin lui a conseillé de continuer ses efforts pour arrêter complètement la cigarette. Lorsqu'il avait demandé à sa femme Michelle si elle était prête à le soutenir avant de se lancer dans sa course à la Maison Blanche, celle-ci avait posé une condition: qu'il arrête de fumer. Mais depuis, le président a avoué craquer pour une cigarette de temps en temps.

Privé de dessert?

Un autre aspect sur lequel le président peut travailler pour améliorer cet indicateur est de commencer à se priver de dessert, selon le Los Angeles Times: «Le président à l'autodiscipline légendaire qui ne rate jamais une session matinale de sport a un pêché mignon secret: les tartes [pie]» écrit le site du quotidien californien.

Le Guardian souligne que «l'aspect le plus intéressant de ce rapport est de loin le fait qu'il ait été rendu public», et se demande quelle peut bien être la pression artérielle de Gordon Brown, dont le caractère volcanique a occupé les médias d'outre-Manche depuis une semaine.

La question de la différence d'attitude envers le droit du public à être informé sur la santé de ses dirigeants se pose également en France. Nicolas Sarkozy, qui avait promis lors de sa campagne de publier régulièrement ses bulletins de santé, n'est pas aussi précis que son homologue américain. L'Elysée avait ainsi simplement publié un communiqué laconique en juillet dernier expliquant que les résultats de ses examens «se sont révélés normaux». Il avait eu un malaise quelques jours plus tard en faisant son jogging.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo: Reuters

Slate.fr

Newsletters

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Le célèbre frère dominicain Frei Betto, qui a contribué à la création du Parti des travailleurs de Lula, regarde, sidéré, le Brésil «basculer dans la dictature».

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

L'un des buts avoués de la légalisation est de couper l'herbe sous le pied du marché noir. Mais la tâche s'annonce plus compliquée qu'on pourrait le croire.

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

Malgré ses revers militaires, l'EI est parvenu à trouver de nouvelles sources de revenus, et l'Occident refuse de voir la réalité en face.

Newsletters