Culture

Première bio en français de Hunter S. Thompson

Temps de lecture : 2 min

La première biographie d'Hunter S. Thompson, le célèbre écrivain, gonzo journaliste sous LSD, paraît en français.

Le Point raconte: «Adepte de l'auto-stop en bermuda, le personnage adore tirer sur des rats avec un 357 Magnum. Lecteur de Hemingway à l'époque de Bob Dylan, cet atypique dératé consonne avec une nouvelle génération de chroniqueurs. Ils se nomment Tom Wolfe, Joan Didion, Terry Southern. Leur manière? Intégrer la psyché du journaliste dans l'article lui-même, traiter le réel avec les armes de la fiction.»

Ce nouveau style s'appelle le gonzo journalisme, façon très subjective de raconter la réalité dont le véritable inventeur fut Bill Cardoso, du Boston Globe. Il y initia Thompson.

Thompson qui écrivait, dans Las Vegas Parano:

Il y avait de la folie dans toutes les directions, à n'importe quelle heure. Si c'était pas de l'autre côté de la baie, alors c'était en traversant le Golden Gate ou en descendant la 101 sur Los Altos ou La Honda... On pouvait faire naître des étincelles partout. Il y avait un fantastique sens universel que quoi que nous faisions, c'était bien, que nous étions en train de gagner...

[Lire l'article complet sur Le Point.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Hunter S. Thompson

Newsletters

Au «143 rue du désert» fleurissent 1001 contes, réels

Au «143 rue du désert» fleurissent 1001 contes, réels

Aux côtés d'une inoubliable vielle femme qui accueille les voyageurs dans sa buvette en plein Sahara, Hassen Ferhani capte les réalités et les songes, les conflits et les mystères.

«Il n'y aura plus de nuit», le plaisir du regard qui tue

«Il n'y aura plus de nuit», le plaisir du regard qui tue

Composé d'archives enregistrées par des pilotes en opération, le film d'Eléonore Weber, du même mouvement, fascine et interroge quant aux effets des technologies militaires, mais aussi des pulsions de chacun.

Le Metropolitan Museum of Art de New York va restituer des œuvres d'art au Nigeria

Le Metropolitan Museum of Art de New York va restituer des œuvres d'art au Nigeria

Cette opération fait partie d'un programme de rapatriement d'œuvres pillées.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio