Sciences / Monde

Des scientifiques découvrent un nouvel insecte à cause de son étrange pénis

Temps de lecture : 2 min

Ce coléoptère a été récupéré à New-York mais n’est pas originaire des États-Unis.

Un coléoptère via Pixnio.
Un coléoptère via Pixnio.

À New-York, il y a un cimetière de 300 hectares qui traverse l’ouest de Brooklyn. Le terrain offre une des vues les plus belles de la ville. Mais aussi une étonnante diversité végétale et animale. Et c’est dans ce cimetière que des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de coléoptère, en se basant sur la forme étrange de son… pénis.

D’après Gizmodo, les chercheurs n’ont pas découvert tout de suite la nouvelle espèce. De 2017 à 2018, ils ont collecté des spécimens de coléoptère dans le cadre d’un programme de surveillance d’arbres endommagés dans le cimetière. Ils en ont récolté 1.500 spécimens.

Mais c’est lorsqu’ils ont analysé les différents insectes qu’un d’entre eux ne correspondait pas aux coléoptères connus. Alors que tous faisaient partie de la famille des Agrilus, ce spécimen en particulier avait un pénis différent de toutes les autres espèces. Les tests ADN ont confirmé par la suite que les chercheurs étudiaient une nouvelle espèce, qui n’est probablement pas native des États-Unis.

Comment est-il arrivé ici, se demande Gizmodo. «Comme les autres insectes de la famille des Agrilus, il est probablement arrivé à bord d’un moyen de transport humain comme un bateau», explique le média américain. Contrairement aux autres coléoptères, celui-ci se développe sur les hêtres. Cela pourrait provoquer des problèmes écologiques à New-York car ces coléoptères creusent des trous dans les arbres et les déciment en posant leurs larves. Ces dernières sont xylophages et se nourrissent et se développent dans le bois.

Selon le European Journal of Entomoloy, les insectes sont peut-être «l’une des invasions écologiques les plus coûteuses en Amérique du Nord à ce jour», rappelle Gizmodo. Et peu importe la tête de leur pénis.

Newsletters

Des tubes métalliques datant d'il y a 5.500 ans pourraient être les plus anciennes pailles à boire

Des tubes métalliques datant d'il y a 5.500 ans pourraient être les plus anciennes pailles à boire

En or et en argent, elles auraient servi à siroter de la bière.

Comment se renouvellent nos neurones?

Comment se renouvellent nos neurones?

Pendant longtemps, l'un des dogmes majeurs des neurosciences considérait que les neurones étaient fabriqués uniquement avant la naissance. On sait aujourd'hui que ce n'est pas le cas.

Des chercheurs inventent un plastique recyclable à base de sucre

Des chercheurs inventent un plastique recyclable à base de sucre

Un brevet va être déposé et des partenaires industriels sont recherchés afin de commercialiser ce nouvel espoir.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio