Monde

À Vienne, on parfume le métro pendant la canicule

Temps de lecture : 2 min

Une idée de la compagnie des transports viennoise à proposer à la RATP.

À la station Volkstheater à Vienne, Autriche. | Samuel Elias via Unsplash
À la station Volkstheater à Vienne, Autriche. | Samuel Elias via Unsplash

Les odeurs du métro, il y en a tant et elles sont si variées que si on s'appelait Jean-Baptiste Grenouille, héros du Parfum et plus grand «nez» du monde, il y aurait de quoi faire. La crotte, l'urine, la bouffe, la clope, le chien et bien sûr, surtout sous nos 38 degrés estivaux, la transpiration. La ville de Vienne a donc agi en conséquence. Elle a fait installer des brumisateurs aux doux arômes d'agrumes dans les métros de la ville.

Il faut dire que Vienne n'en est pas à son coup d'essai dans son combat aromatique. À l'été 2018, la compagnie de transports Wiener Linien distribuait gratuitement à ses passagèr·es du déodorant gratuit. Dans un article relatant cette histoire, le Washington Post s'était d'ailleurs bien moqué de nous autres Européen·nes, puants personnages ne nous lavant ni n'utilisant la clim –une caractéristique qui nous fait gagner un point. À Paris, 35% des métros sont climatisés tandis qu'à New York, ce sont 99%.

Voter pour son arôme favori

Embaumer tout le métro viennois de délicates fragances prend du temps. Seules quatre rames sont équipées et le resteront tout l'été; à l'issue de cette période les Viennois·es, une population de 1,9 million de personnes dont 1,1 million ont un abonnement à l'année, seront appelé·es à voter pour leur arôme préféré.

L'idée s'inscrit dans une même politique d'urbanisme écologique que la diminution des tarifs d'abonnements à 365 euros par an il y a quelques années (827,20 euros pour un pass Navigo). La Wiener Lienien semble prête à tout pour rendre plus attractifs les transports en commun. Y compris parfumer le métro pour compenser l'insoutenable augmentation des températures et notre intolérance croissante à supporter ce qui pue n'est pas conforme à notre idéal de perfection clinique. Brrr. Ça fait froid dans le dos.

Newsletters

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

La médecine cubaine est aujourd'hui appelée à la fois à protéger la population de l'île face au Covid-19 et à aider divers pays étrangers, dont l'Italie et la France.

Migration: quand le stigmate change de camp

Migration: quand le stigmate change de camp

Le cas des Européen·nes bloqué·es ou expulsé·es de pays étrangers nous invite à réfléchir au sens profond de la liberté de circulation.

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Avec près de 40.000 personnes par kilomètre carré, la propagation du virus serait un désastre.

Newsletters