Société

Faut-il prendre son repas à deux pour être un couple heureux?

Temps de lecture : 2 min

Poser son smartphone aide déjà beaucoup.

Illustration garantie zéro cliché. | Capture d'écran La Belle et le Clochard
Illustration garantie zéro cliché. | Capture d'écran La Belle et le Clochard

En Europe, un mariage se rompt toutes les trente secondes. Le temps que vous lisiez cet article (2 minutes), il y aura déjà quatre divorces de plus. Pas le vôtre puisque vous, vous saurez que manger ensemble (et sans téléphone s'il vous plaît) est essentiel à l'épanouissement de votre couple. C'est en tout cas ce qu'affirme cette étude britannique de l'université de Lincoln.

Armés des données d'un sondage sur les usages du temps dans la journée au Royaume-Uni, deux chercheurs ont analysé le quotidien de 46.000 couples en s'attachant à trois points: proportion de repas pris ensemble, qualité ressentie de la relation amoureuse et qualité ressentie du moment du repas.

Sur le plan de la qualité de la relation, 67% des couples qui prennent leur repas à deux se déclarent très heureux (en attribuant une note de 7 sur 7 à leur relation). Ils ne sont que 58% à mettre cette même note quand ils ne mangent pas ensemble. Les couples les moins heureux (note de 1 sur 7) sont paradoxalement tout aussi enclins à prendre leur repas ensemble. Finalement, ce sont les couples modérément heureux qui mangeraient le moins ensemble.

Jouir de son gueuleton sans télécommunication

À propos de la qualité du moment du repas, bonne nouvelle pour les foodies: en plus d'être plus heureux, les couples qui mangent ensemble profiteraient plus de leur pitance que les autres. Aussi sont-ils 74% à assurer qu'ils apprécient beaucoup leur repas parmi les couples qui le prennent à deux, contre 69% parmi les couples qui le prennent séparément. Celles et ceux qui déclarent passer un mauvais moment sont seulement 36% à manger ensemble.

Dernier point de l'étude: l'usage du téléphone. S'il n'y a que 14% des couples qui disent utiliser leur téléphone à table, la majorité de ceux qui l'utilisent sont ceux qui profitent peu de leur repas. Si vous scrollez à table, vous serez ainsi 8% plus susceptible de ne pas passer un bon moment.

S'ils ne vont pas jusqu'à établir une causalité (manger ensemble rend plus heureux votre couple et satisfait davantage votre panse), les chercheurs en concluent cependant qu'il existe un «lien clair et incontestable» entre bonheur du couple, propension à partager ses repas et à en profiter. Que ce soit parce que vous mangez ensemble que votre couple est heureux ou bien parce qu'il est heureux que vous aimez manger ensemble importe peu. Car un bon plat de spaghetti suffit à faire revivre la magie de la Belle et le Clochard.

Slate.fr

Newsletters

En Californie, les tensions entre sans-abri et résidents s'accentuent

En Californie, les tensions entre sans-abri et résidents s'accentuent

Campements, seringues et misère humaine mettent à l'épreuve la tolérance et la compassion en Californie.

«Je ne veux pas me convertir si je ne crois pas en Dieu»

«Je ne veux pas me convertir si je ne crois pas en Dieu»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Lucile, athée, dont le compagnon souhaite qu'elle se convertisse à sa religion avant de pouvoir envisager de fonder une famille.

«Je comprends qu'il y a quelqu'un, je prends le plus grand couteau»

«Je comprends qu'il y a quelqu'un, je prends le plus grand couteau»

[Épisode 4] Trouver un homme dans l'appartement qu'il habite avec sa petite amie, lui sauter dessus, plaider le crime passionnel. Charles Sievers a réalisé le scénario qu'il avait écrit six ans avant.

Newsletters