Sports

Un homme sur huit pense qu'il peut marquer un point contre Serena Williams

Temps de lecture : 2 min

Qu'il nous soit permis d'en douter.

Serena Williams lors de sa demi-finale à Wimbledon 2019, face à la tchèque Barbora Strycova | Daniel Leal-Olivas / AFP
Serena Williams lors de sa demi-finale à Wimbledon 2019, face à la tchèque Barbora Strycova | Daniel Leal-Olivas / AFP

Le site The Cut relaie les résultats d'un sondage mené auprès de 1.732 hommes et femmes britanniques, et dont l'intitulé est le suivant: «Si vous jouiez votre meilleur tennis, pensez-vous que vous pourriez marquer un point contre Serena Williams ?»

Il s'avère que 12% des hommes ont répondu à cette question par l'affirmative (contre 3% des femmes). Même si on ne parle là que d'un seul point et non de tout un match, cet excès de confiance probable donne extrêmement envie d'assister à une suite des faits relatés dans le film Battle of the sexes, avec ce duel qui opposa Billie Jean King à Bobby Riggs en 1972. On rêverait de voir ce qui pourrait se produire si la plus grande championne de tennis de tous les temps (les 24 titres du Grand Chelem de Margaret Smith Court seront bientôt dépassés) acceptait d'affronter un optimiste choisi au hasard.

En réaction à ce sondage, plusieurs utilisatrices et utilisateurs de Twitter affirment qu'une double faute est vite arrivée, et qu'il est tout à fait probable que Serena Williams perde un point par mégarde face à son adversaire, indépendamment de la qualité de celui-ci. Argument retoqué par d'autres, qui font remarquer que même en réduisant considérablement la puissance de son service de façon à éviter toute faute, la joueuse conserverait toutes ses chances de remporter chaque point (voire de multiplier les aces).

On a pu aussi lire çà et là quelques tactiques pour le moins étonnantes, dont celle-ci:

«Si vous me donniez 500 chances, je parie que Serena finirait par être distraite par mes bourrelets et que le rire lui ferait faire une double faute»

48 points suffisent

En outre, 14% des hommes et 10% de femmes ont répondu «je ne sais pas», ce qui s'apparente quasiment à une réponse positive. On rappelle qu'il suffirait à Serena Williams de remporter 48 points consécutifs pour gagner un match 6-0 6-0 sans avoir concédé le moindre point, ce qui n'a rien d'incroyablement ambitieux pour une joueuse aussi complète, précise et performante.

D'un pur point de vue probabiliste, il n'est pas impossible que la tenniswoman commette une erreur de temps à autre. Mais ce que le sondage laisse avant tout entrevoir, c'est que le camp de la confiance (et de l'excès de confiance) est encore et toujours celui des hommes, là où les femmes sont encore et toujours bien plus nombreuses à faire preuve de modestie ou de réalisme.

Slate.fr

Newsletters

Boxer à mains nues, le défi qui attire les Français en Angleterre

Boxer à mains nues, le défi qui attire les Français en Angleterre

Pour la gloire ou le challenge, Sami, Sofiane et Emmanuel ont traversé la Manche afin de tester le bare knuckle, un sport extrême qui se développe au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Les stéréotypes, premiers freins à la féminisation du football

Les stéréotypes, premiers freins à la féminisation du football

Les filles ne représentent que 7,6% des licences.

Rééducation

Rééducation

Newsletters