Société

Le coup d'éclat de Colonna

Temps de lecture : 2 min

Le berger de Cargèse quitte son procès.

Il se passe toujours quelque chose de nouveau au procès d'Ivan Colonna. Il y a d'abord eu les nouveaux témoins et les nouvelles expertises qui selon la défense, innocentent le berger de Cargèse. Voici Colonna qui quitte son procès en appel après le rejet par la cour d'assises spéciale de Paris d'une nouvelle reconstitution de l'assassinat du préfet Erignac. Coup de théâtre auquel on pouvait s'attendre, note Yves Bordenave, qui suit le procès pour «Le Monde». Le militant nationaliste corse a récusé ses avocats qui l'ont soutenu dans cette démarche: «Je suis fier qu'il me demande de ne pas l'accompagner au son des fifres et des tambours vers une condamnation à la prison à vie. Je ne serai pas le commis de cette cour», a ainsi commenté Me Gilles Simeoni.

«Le procès Colonna, qui se déroulait dans une ambiance électrique depuis déjà cinq semaines, est-il sur le point d'exploser? note Bastien Bonnefous, l'envoyé spécial de 20minutes.fr. Difficile d’imaginer comment les débats pourraient continuer sans accusé et sans ses avocats». Réponse jeudi, à la reprise du procès.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo : palais de justice, Ru Temple, CC (Creative Commons) / FLICKR

En savoir plus:

Newsletters

Extraordinaire haine ordinaire

Extraordinaire haine ordinaire

Arrêtons de nous traiter de nazis

Arrêtons de nous traiter de nazis

[TRIBUNE] Il est urgent de dénazifier les controverses et d'en finir avec les insultes telles que «féminazie» ou «grammar nazi».

«J'aime mon compagnon et cette femme en même temps»

«J'aime mon compagnon et cette femme en même temps»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Isabelle, mère et en couple hétérosexuel qui est tombée amoureuse d'une femme qu'elle n'arrive pas à oublier.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio