FranceLife

L'accent toulousain pourrait disparaître

Slate.fr, mis à jour le 28.02.2010 à 15 h 48

«Que restera-t-il de l'accent toulousain dans vingt, cinquante ou cent ans? (...) Logiquement, l'accent de Claude Nougaro devrait se diluer dans la masse.» C'est ce qu'explique La Dépêche.

Les Midi-Pyrénées (dont Toulouse est le chef-lieu) sont la région de France dont la population a le plus augmenté entre 1999 et 2006, explique le quotidien: ils attirent des habitants d'autres départements, dénués de l'accent.

Jacques Durand, chercheur au CNRS interviewé par La Dépêche souligne: «Toutes les enquêtes que nous effectuons dans les grandes villes du midi de la France (y compris Toulouse) démontrent un affaiblissement des traits traditionnels de l'accent du midi à savoir: prononciation des «e» dits muets (ToulousE = Toulous', villE = vill', la semaine = la s'maine, etc.)»

L' affaiblissement des langues régionales est l'une des raisons de cette disparition, selon le chercheur. La loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 de modernisation des institutions de la Ve République a introduit dans la Constitution un article 75-1 nouveau aux termes duquel «Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France».

Mais la primauté attachée au français relègue les dialectes au second plan. Suite à cette reconnaissance des langues régionales, les académiciens avaient ainsi rappelé, dans une déclaration officielle, l'article 2 de la Constitution qui stipule que «la langue de la République est le français».

Une autre raison qui contribuerait à la disparition des accents, de manière plus générale, est la façon dont les médias refusent de façon assez uniforme les accents régionaux: les Jean-Michel Apathie se font rares. De la même manière, au cinéma ou ailleurs, les accents sont souvent utilisés pour caricaturer, avec un effet comique, comme dans Bienvenu chez les Ch'tis. Dans son livre-«confession», l'ancien ministre des Sports, Bernard Laporte, avait expliqué que son accent du Sud-Ouest l'avait desservi dans ses fonctions, le rendant «illégitime».

Image de une: Toulouse sur Wikimedia, par Nicolas Fleuré.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

A lire sur BienBienBien: L'Accent, Lost in translation

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte