Tech & internet

Les climatiseurs pourraient atténuer le réchauffement climatique

Temps de lecture : 2 min

Incroyable mais vrai.

«Tout le monde peut avoir son propre puits de pétrole», affirme Geoffrey Ozin, en parlant des climatiseurs capteurs de carbone. | Georges_Tsukaimah / Pixabay
«Tout le monde peut avoir son propre puits de pétrole», affirme Geoffrey Ozin, en parlant des climatiseurs capteurs de carbone. | Georges_Tsukaimah / Pixabay

Plus il fait chaud, plus nous utilisons nos climatiseurs. Énergivores, ils entraînent une augmentation des émissions de CO2, lesquelles contribuent à la hausse des températures mondiales. Vous voyez le cercle vicieux?

Bon, on ne vous fait pas la morale, ici aussi, au sein de la rédaction, nous avons cédé à l'appel de la fraîcheur et mis en route les climatiseurs.

Selon un article publié dans Nature Communications, nos appareils pourraient cependant devenir vertueux en captant non seulement le dioxyde de carbone, mais encore en le transformant en carburant.

Énergie renouvelable

Pour qu'un climatiseur devienne écolo, plusieurs révisions s'imposent: d'abord, incorporer un filtre qui absorbera le CO2 et les particules de H2O; ensuite, à l'aide d'un électrolyseur, retirer la molécule d'oxygène de H2O afin d'obtenir du dihydrogène (H2), à combiner avec du CO2. L'opération vise à obtenir des combustibles hydrocarbonés. «Tout le monde peut avoir son propre puits de pétrole», affirme à Wired Geoffrey Ozin, chimiste des matériaux à l'université de Toronto. Selon l'étude dont il est co-auteur, un immeuble où se trouveraient six climatiseurs pourrait capter 0,5 kilos de CO2 par heure grâce ce système.

Pour que ce processus soit neutre en carbone, tous les climatiseurs devront toutefois être alimentés en énergies renouvelables. Encore faut-il s'en donner les moyens –notre pays ne se trouve qu'à la quinzième place au niveau européen pour ce qui est de leur usage.

Un processus neutre mais insuffisant

Ces techniques de capture et de stockage du carbone, ou CSC, se basent sur une approche neutre en matières d'émissions: peu importe ce qu'on rejette. Si on récupère ces déchets pour en faire autre chose, la balance est à l'équilibre. Sauf que cette vision détourne notre attention de l'un des objectifs majeur de la lutte contre le changement climatique: la réduction drastique des émissions. «Ce serait une erreur éthique de ne poursuivre que ce but», insiste Selma l'Orango Seigo, spécialiste des sciences sociales et environnementales à l'ETH de Zurich.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Wired l'affirme: non, les climatiseurs capteurs de CO2 ne sauveront pas le monde à eux seuls. Mais ils pourraient être une précieuse source d'énergie renouvelable intermittente, en attendant que nous nous décidions à changer de mode de vie ou que la recherche finisse par fournir des arguments pour amener certaines industries à adopter des comportements écologiques.

Newsletters

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Certains pays, dont les États-Unis, leur recommandent même de ne pas s'y rendre avec leur smartphone personnel.

Orelsan, star de LinkedIn, inspiration des chefs d'entreprise

Orelsan, star de LinkedIn, inspiration des chefs d'entreprise

Fort du succès de son dernier album «Civilisation», le rappeur est devenu l'un des sujets les plus tendance sur LinkedIn, où il est loué pour son génie marketing. Un phénomène curieux, tant le rappeur s'est construit une image aux antipodes du bourreau de travail.

Aux États-Unis, l'aviation civile s'inquiète du déploiement de la 5G

Aux États-Unis, l'aviation civile s'inquiète du déploiement de la 5G

Elle craint que la bande C n'interfère avec certains outils de sécurité des avions.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio