Boire & manger / Parents & enfants

Les petits déjeuners en famille donnent aux enfants une image positive de leur corps

Temps de lecture : 2 min

Raison de plus pour prendre vos repas avec votre progéniture.

Ne laissez plus manger vos enfants sans vous. | Halgatewood via Unsplash
Ne laissez plus manger vos enfants sans vous. | Halgatewood via Unsplash

Vous voulez que vos enfants se sentent bien dans leur peau? Prendre vos repas en leur compagnie pourrait les aider. C'est en tout cas ce que suggère une étude du Centre de recherche et de politiques sur l'image corporelle de l'université du Missouri, publiée dans la revue Social Work in Public Health en février 2019.

Prendre régulièrement un petit déjeuner, ou plus généralement des repas en famille, a des conséquences importantes sur la santé des enfants et des ados et améliore leur perception de leur corps.

À ne pas sauter

Si le petit déjeuner est susceptible de jouer un rôle dans la construction de notre image propre, c'est parce qu'il est souvent perçu comme un repas incontournable à ne surtout pas sauter, en particulier pour les enfants en pleine croissance –il doit fournir à lui seul un quart des besoins énergétiques nécessaires au cours de la journée.

L'équipe de l'université du Missouri a recueilli des données auprès de 12.000 jeunes dans plus de 300 écoles à travers les États-Unis pour déterminer leurs comportements alimentaires et la fréquence de leurs repas.

Plus de la moitié prenaient leur petit déjeuner cinq jours par semaine, environ 30% en prenaient moins de cinq fois par semaine et presque 17% n'en prenaient jamais. Il ressort également de l'étude que les garçons petit-déjeunent plus souvent que les filles.

Virginia Ramseyer Winter, la directrice du centre de recherche qui a conduit l'enquête, souligne que «développer des comportements sains à l'adolescence, comme prendre son petit déjeuner tous les jours et manger des repas en famille peut avoir des effets de long terme jusqu'à l'âge adulte».

Influence des parents

Si le petit déjeuner est un repas important, ne pas le prendre seul·e et ne pas le partager avec n'importe qui semble l'être tout autant. «Les réseaux sociaux et la culture pop exercent une forte pression sur les enfants et les adolescents en ce qui concerne leur apparence physique. [...] Passer l'heure du repas en famille pourrait avoir un impact significatif sur leur bien-être», indique Virginia Ramseyer Winter.

«Nous savons que les comportements d'un parent en matière de santé peuvent avoir des effets à long terme sur un enfant, poursuit la spécialiste. Des interactions positives avec la nourriture, comme lors des petits déjeuners et des repas en famille, pourraient être associées à la perception de son propre corps.»

La présence des parents durant le petit déjeuner aurait une influence bénéfique sur l'enfant, qui adaptera son comportement en matière de nutrition en fonction des comportements observés chez les adultes –d'où l'importance de donner le bon exemple.

Newsletters

La consommation alimentaire mondiale pourrait augmenter de 80% d'ici à 2100

La consommation alimentaire mondiale pourrait augmenter de 80% d'ici à 2100

Les êtres humains sont plus nombreux, mais aussi plus gros.

Un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes débarque en Europe

Un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes débarque en Europe

Il pourrait devenir un nouvel acteur dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Cela fait 4.000 ans qu'on ne mange pas d'huîtres les mois sans «r»

Cela fait 4.000 ans qu'on ne mange pas d'huîtres les mois sans «r»

Une habitude autant hygiénique qu'écologique.

Newsletters