Monde

Des millions s'envolent d'Afghanistan

Temps de lecture : 2 min

L'argent fuit l'Afghanistan par liasses, mais d'où viennent ces liasses, c'est un mystère, explique le Washington Post. Dans un pays où les Américains et les officiels afghans luttent pour comprendre le secteur financier, «souvent chaotique», le fait que plus d'un million milliard de dollars en cash, d'origine inconnue, sorte chaque année, suscite des inquiétudes. Et si l'argent était détourné des aides dispensées par la communauté internationale? Il pourrait aussi s'agir de l'argent de la drogue — l'Afghanistan a la culture d'opium la plus florissantre du monde.

Les Etats-Unis et les autorités afghanes s'efforcent aussi d'empêcher les flots d'argent de revenir ensuite dans le pays pour alimenter al-Qaïda et les Talibans. Des membres du Département du Trésor américain se rendaient à Kaboul ce mois-ci pour discuter de ces flots de liquide.

Si l'on ne sait pas d'où provient l'argent, sa destination la plus courante est connue: il s'en va vers Dubaï, où nombre de riches Afghans installent leur famille et leurs fonds. Là-bas, tant que l'argent est déclaré à l'aéroport, le transfert est légal.

[Lire l'article complet sur le Washington Post]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: argent en Afghanistan, REUTERS/Desmond Boylan

Slate.fr

Newsletters

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Les deux camps avaient tort.

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

Certains experts estiment que Pékin pourrait bien laisser décroître encore plus la valeur de sa monnaie par rapport au dollar.

Newsletters