Société

L'essor des trottinettes électriques à l'origine de beaucoup de blessures

Temps de lecture : 2 min

Elles auraient triplé au cours de la dernière décennie.

66% des blessés recensés sur une décennie aux États-Unis ne portaient pas de casque. | Colton Sturgeon via Unsplash
66% des blessés recensés sur une décennie aux États-Unis ne portaient pas de casque. | Colton Sturgeon via Unsplash

Alors qu'un premier accident mortel de trottinette électrique s'est produit le 11 juin à Paris, une nouvelle étude publiée dans la revue American Journal of Otolaryngology s'alarme de la multiplication inquiétante du nombre de blessures au visage et à la tête en raison de l'utilisation de ces trottinettes.

Parfois détestée, la trottinette électrique reste malgré tout plébiscitée par un bon nombre d'urbains tant pour l'alternative respectueuse de l'environnement qu'elle représente que pour son côté ludique. Cependant, avec une législation indulgente sur le port de protections, comme en France, où l'Assemblée nationale a rejeté l'obligation de porter un casque à vélo comme à trottinette le 7 juin dernier, davantage d'utilisateurs en arrivent à se blesser, rapporte Futurity.

Pour les recenser, des scientifiques ont enregistré outre-Atlantique les données du système national de surveillance électronique des blessures, provenant d'une agence indépendante du gouvernement, de 2008 à 2017.

Majoritairement des hommes sans casque

Ainsi, on peut lire que l'utilisation des trottinettes électriques a engendré aux États-Unis quelque 32.000 blessures. Des incidents qui n'ont fait que se multiplier chaque année, impliquant 2.325 personnes en 2008, contre 6.947 en 2017. Si les recherches montrent que la plupart des personnes blessées au cours de la décennie étudiée étaient des hommes âgés de 19 à 65 ans, 33% étaient tout de même des enfants de moins de 12 ans.

Parmi les blessures les plus fréquentes, on retrouve les commotions cérébrales, les ecchymoses du cerveau ou encore les écorchures au visage. L'étude indique en outre que 66% des blessés ne portaient pas de casque.

Si pour l'heure l'Hexagone ne semble pas dessiner les contours d'un durcissement de la loi en matière du port de protections, l'Italie a mis en œuvre dès 2000 une loi rendant obligatoire le port du casque sur tous types de deux-roues. Cette fermeté aurait permis de réduire le nombre de traumatismes crâniens chez les utilisateurs de trottinettes, passant de 27 personnes à 9 sur une population de 10.000 individus.

Slate.fr

Newsletters

En Croatie, des manifestations dénoncent la libération de cinq hommes suspectés de viol

En Croatie, des manifestations dénoncent la libération de cinq hommes suspectés de viol

Des marches de contestation sont prévues ce samedi dans plusieurs villes croates.

Qu'est-ce qui nous pousse à donner de l'argent, du temps, du sang?

Qu'est-ce qui nous pousse à donner de l'argent, du temps, du sang?

[Tribune] D'un point de vue sociologique, le don est surtout un signe d'intégration et de confiance.

Qualifier les femmes voilées de «mamans», un stade avancé du paternalisme

Qualifier les femmes voilées de «mamans», un stade avancé du paternalisme

La recrudescence du terme pour désigner les femmes portant le voile relève d'un esprit petit-bourgeois.

Newsletters