Parents & enfants / Société

Le choix d'une crèche pourrait être plus important que celui d'une école

Temps de lecture : 2 min

La petite enfance et l'éducation des parents pourraient avoir une influence bien plus grande dans la réussite scolaire.

L'enseignement traditionnel n'influerait que très peu sur la réussite des élèves selon un rapport britannique. | Sandy Millar via Unsplash
L'enseignement traditionnel n'influerait que très peu sur la réussite des élèves selon un rapport britannique. | Sandy Millar via Unsplash

C'est une nouvelle pour le moins surprenante en matière d'éducation. Choisir la crèche de ses bambins pourrait être plus important que sélectionner leur collège ou leur lycée. C'est en tout cas ce qu'affirme un rapport financé par la Nuffield Foundation, une fiducie de bienfaisance britannique.

Pour confirmer ses dires, l'équipe de recherche de l'Institute of Education de l'University College de Londres, à l'initiative du compte-rendu, s'est appuyée sur l'examen de données de près de 3.000 établissements d'enseignement secondaire en Angleterre entre 2003 et 2016.

Plus de possibilités en dehors de l'école

Contrairement aux idées reçues, l'école ne contribuerait pas de manière importante à la réussite des élèves. Pour les scientifiques britanniques, sa part serait même relativement faible. Outre-Manche, les résultats scolaires connaîtraient un écart de seulement 10% entre les élèves envoyés dans des établissements de bon niveau et ceux placés dans des établissements en difficulté, indique le rapport.

Les chercheurs attribuent ces résultats à une faible capacité des établissements à influer sur les résultats scolaires des enfants. Pour eux, il y a même davantage de marge de manœuvre en dehors de l'école à travers l'implication des parents et les structures d'accueil pour la petite enfance.

«Bien que certaines initiatives lancées à l'école puissent jouer un rôle dans le niveau des élèves, il est probable que l'investissement des parents dans l'éducation de leurs enfants et l'intervention de la petite enfance puissent avoir une influence beaucoup plus grande dans la réussite des élèves», constate David Wilkinson, coauteur du rapport et chercheur à l'University College de Londres.

Une précédente étude, publiée en octobre 2018, avait notamment révélé que la génétique serait, elle aussi, un facteur beaucoup plus déterminant dans la réussite scolaire qu'envoyer son enfant au collège. L'équipe de recherche avait constaté que les élèves ayant le plus de chances de réussir leurs examens le devaient à leurs gènes plutôt qu'à leur environnement scolaire.

Slate.fr

Newsletters

Un algorithme va décoder les pleurs des bébés

Un algorithme va décoder les pleurs des bébés

Fini l’indécision et l’ignorance de savoir si votre petit veut être nourri ou changé.

Un Saoudien risque la peine de mort pour avoir manifesté à l'âge de 10 ans

Un Saoudien risque la peine de mort pour avoir manifesté à l'âge de 10 ans

Murtaja Qureiris, qui a maintenant 18 ans, avait participé à une manifestation antigouvernementale en 2011.

Aux États-Unis, un élève autiste reçoit le trophée du «garçon le plus pénible»

Aux États-Unis, un élève autiste reçoit le trophée du «garçon le plus pénible»

Le collège s'est depuis excusé auprès des parents et l'enseignant sera sanctionné.

Newsletters