Culture

«Welcome» pas par tout le monde

Temps de lecture : 2 min

Welcome, film avec Vincent Lindon, sort dans les salles mercredi avec une jolie polémique. Les propos de Philippe Lioret, réalisateur du film, ont déplu au ministre de l'Immigration Eric Besson. Qui s'est dit choqué par la comparaison de Lioret, lorque celui-ci dit : «les clandestins de Calais sont l'équivalent des Juifs en 1943». Le cinéaste s'explique mais reste sur ses positions.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo : Vincent Lindon lors d'une conférence de presse pour le film Welcome à Berlin le 7 février 2009, Hannibal Hanschke / REUTERS

En savoir plus:

Newsletters

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

La nomination d'Effie Eitam à la tête du Yad Vashem a suscité la colère des historiens et des rescapés de la Shoah.

«Grey's Anatomy», «This Is Us»... comment les séries parlent du Covid

«Grey's Anatomy», «This Is Us»... comment les séries parlent du Covid

Après avoir touché les tournages et les dates de sortie, la pandémie s'immisce désormais dans nos fictions préférées.

Abduqadir Jalalidin: le poème échappé des camps chinois

Abduqadir Jalalidin: le poème échappé des camps chinois

Prisonnier depuis près de trois ans, le poète ouïghour est parvenu à transmettre sa voix hors des camps de concentration chinois.

Newsletters