Culture

«Welcome» pas par tout le monde

Temps de lecture : 2 min

Welcome, film avec Vincent Lindon, sort dans les salles mercredi avec une jolie polémique. Les propos de Philippe Lioret, réalisateur du film, ont déplu au ministre de l'Immigration Eric Besson. Qui s'est dit choqué par la comparaison de Lioret, lorque celui-ci dit : «les clandestins de Calais sont l'équivalent des Juifs en 1943». Le cinéaste s'explique mais reste sur ses positions.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo : Vincent Lindon lors d'une conférence de presse pour le film Welcome à Berlin le 7 février 2009, Hannibal Hanschke / REUTERS

En savoir plus:

Newsletters

Le Metropolitan Museum of Art de New York va restituer des œuvres d'art au Nigeria

Le Metropolitan Museum of Art de New York va restituer des œuvres d'art au Nigeria

Cette opération fait partie d'un programme de rapatriement d'œuvres pillées.

Un bilingue parle-t-il aussi bien les deux langues qu'il connaît?

Un bilingue parle-t-il aussi bien les deux langues qu'il connaît?

Retour sur quelques idées reçues à propos du bilinguisme.

«Le Discours» de Laurent Tirard, la comédie qui se moque gentiment de ses personnages sans les humilier

«Le Discours» de Laurent Tirard, la comédie qui se moque gentiment de ses personnages sans les humilier

Pas de gros taulier des blockbusters de l'humour au casting, mais beaucoup de bonne volonté dans cette adaptation millimétrée du roman de Fabcaro.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio