Parents & enfants / Monde

Un Saoudien risque la peine de mort pour avoir manifesté à l'âge de 10 ans

Temps de lecture : 2 min

Murtaja Qureiris, qui a maintenant 18 ans, avait participé à une manifestation antigouvernementale en 2011.

Drapeau saoudien. OZAN KOSE / AFP
Drapeau saoudien. OZAN KOSE / AFP

Pendant le printemps arabe en 2011, l'Est de l'Arabie Saoudite a connu plusieurs manifestations contre le gouvernement en place, dont une pendant laquelle un garçon de dix ans, Murtaja Qureiris, a défilé à vélo avec d'autres enfants. À un moment, il a crié dans un haut parleur: «Le peuple exige des droits humains».

La chaîne CNN a retrouvé des images de cet événement:

Deux ans après, Qureiris a été arrêté, devenant ainsi le plus jeune prisonnier politique du Royaume. Selon CNN, il est emprisonné depuis environ quatre ans. La justice saoudienne l'accuse d'appartenir à un «groupe terroriste extrémiste», ainsi que d'avoir accompagné son frère lorsque celui-ci a lancé des cocktails molotov devant un commissariat de police. Il est aussi accusé d'avoir tiré sur des forces de l'ordre et d'avoir manifesté pendant les funérailles de son frère (qui a été tué lors de manifestations contre le gouvernement).

Le jeune détenu a nié ces accusations et dit que ses confessions ont été obtenues sous la contrainte. Le père de Murtaja, qui est un militant antigouvernement, a aussi été détenu, ainsi qu'un autre frère du jeune homme.

Deux autres prisonniers qui étaient mineurs au moment des crimes dont ils étaient accusés, ont été décapités en avril dernier, aux côtés de trente-cinq autres hommes (la plupart issus de la minorité chiite du pays). Ils avaient aussi été arrêtés pour des violences lors de manifestations au moment du printemps arabe et dit que leurs confessions avaient été obtenues sous la torture.

Mohammad Daman, un activiste saoudien basé en Angleterre, a dit à CNN que le gouvernement saoudien n'avait produit aucune vidéo ou photos prouvant que des violences avaient été commises pendant les manifestations en question.

Depuis 2018, l'Arabie Saoudite connaît une violente intensification de la répression des militantes et militants qui tentent de défendre leurs droits.

Slate.fr

Newsletters

Un algorithme va décoder les pleurs des bébés

Un algorithme va décoder les pleurs des bébés

Fini l’indécision et l’ignorance de savoir si votre petit veut être nourri ou changé.

Le choix d'une crèche pourrait être plus important que celui d'une école

Le choix d'une crèche pourrait être plus important que celui d'une école

La petite enfance et l'éducation des parents pourraient avoir une influence bien plus grande dans la réussite scolaire.

Aux États-Unis, un élève autiste reçoit le trophée du «garçon le plus pénible»

Aux États-Unis, un élève autiste reçoit le trophée du «garçon le plus pénible»

Le collège s'est depuis excusé auprès des parents et l'enseignant sera sanctionné.

Newsletters