France

Nadine Morano convoque-t-elle l'ONU sur Chatroulette?

Temps de lecture : 2 min

La secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, veut-elle mobiliser l'ONU pour interdire le nouveau site phénomène, Chatroulette? Une dépêche AFP reprise par LePost.fr peut le laisser penser. Le site d'informations titre ainsi: «Chatroulette: Morano veut une "mobilisation de l'Onu", rien que ça?».

Si Nadine Morano a bien réagi sur Chatroulette au micro de RMC mardi 23 février (le MP3 est écoutable ici), la secrétaire d'Etat n'a pas parlé de mobiliser l'ONU pour ce site en particulier, mais plus largement pour les risques qu'encourent les enfants sur Internet.

Interrogée sur Chatroulette en particulier, Nadine Morano a estimé que le site était «choquant, inacceptable» et que le gouvernement a des «moyens d'intervention» pour le faire interdire. Sans plus de précision.

Voici le verbatim de son intervention fourni par le cabinet de la secrétaire d'Etat (on a vérifié, les citations sont rigoureusement exactes). Cliquez pour lire en gros plan.

V.G.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters