Monde

Trump tweete son soutien aux LGBT après avoir soutenu des mesures transphobes

Temps de lecture : 2 min

Le président américain célèbre le «mois des fiertés» tout en contribuant à la régression des droits des personnes LGBT.

Un manifestant avec un t-shirt Make America Gay Again lors d'une marche des fiertés le 11 juin 2017 à Los Angeles. ROBYN BECK / AFP 
Un manifestant avec un t-shirt Make America Gay Again lors d'une marche des fiertés le 11 juin 2017 à Los Angeles. ROBYN BECK / AFP 

Pour la première fois depuis le début de son mandat, le président Donald Trump a célébré le «mois des fiertés» en l'honneur de la communauté LGBT. L'hypocrisie du message a tout de suite été critiquée dans la mesure où la semaine précédente, son administration avait éliminé des mesures de protection des personnes trans dans le contexte médical.

«Alors que nous célébrons le mois des fiertés LGBT et que nous reconnaissons les extraordinaires contributions des personnes LGBT à notre grande nation, nous marquons aussi notre solidarité envers les personnes LGBT qui vivent dans les pays qui punissent, emprisonnent ou même exécutent les individus sur la base de leur orientation sexuelle. Mon administration a lancé une campagne globale pour décriminaliser l'homosexualité et nous invitons toutes les nations à nous rejoindre!»

Sur Twitter, ils ont été nombreux à lui rappeler que le 24 mai, son ministère de la santé avait annoncé l'élimination de protections antidiscriminatoires mises en place sous Barack Obama pour les personnes transgenres. Selon le nouveau texte, le personnel médical pourrait donc légalement refuser de réaliser des procédures comme la chirurgie de réattribution sexuelle. Il s'agit de la mesure la plus récente mais il y en a d'autres qui révèlent le fossé entre le tweet de soutien et les initiatives politiques concrètes.

Trump s'est récemment opposé au passage de l'Equality Act, une loi contre la discrimination des LGBT, et il a nommé des juges hostiles aux droits des personnes homosexuelles et trans. Son adminstration a aussi instauré une interdiction des personnes trans dans l'armée, qui est entrée en vigueur en avril dernier.

Slate.fr

Newsletters

En Croatie, des manifestations dénoncent la libération de cinq hommes suspectés de viol

En Croatie, des manifestations dénoncent la libération de cinq hommes suspectés de viol

Des marches de contestation sont prévues ce samedi dans plusieurs villes croates.

La Chine a interdit l'exportation de vêtements noirs vers Hong Kong

La Chine a interdit l'exportation de vêtements noirs vers Hong Kong

De nombreux manifestants de l'ancienne colonie britannique arborent cette couleur pour protester contre le régime de Pékin.

Un employé licencié pour avoir répété l'insulte raciste dont il faisait l'objet

Un employé licencié pour avoir répété l'insulte raciste dont il faisait l'objet

Un lycéen américain a traité un agent de sécurité de «nègre», et ce dernier lui a rétorqué de ne pas l'appeler ainsi. Il a été licencié pour avoir utilisé ce mot interdit par le lycée.

Newsletters