Life

Le toucher est le premier langage

Slate.fr, mis à jour le 24.02.2010 à 17 h 20

Le langage corporel est depuis de longues années étudié comme moyen de communication non-verbal entre les Hommes. Mais depuis peu, de nombreuses études s'intéressent au contact physique, «le premier langage que nous apprenons» et montrent qu'il nous permet de communiquer une variété d'émotions encore plus grande que les expressions du visage ou que les gestes, écrit le New York Times.

L'université de l'Indiana a ainsi proposé à des participants d'essayer de communiquer des émotions en touchant des inconnus aux yeux bandés: ceux-ci ont réussi à faire passer huit émotions différentes, de la gratitude au dégoût en passant par l'amour, avec une précision proche de 70%.

Une autre étude sur le championnat de NBA de basketball a montré que les équipes où les coéquipiers se touchaient le plus étaient souvent les meilleures. Les Boston Celtics et les Los Angeles Lakers, qui figurent depuis plusieurs années parmi les meilleures équipes de la ligue, étaient ainsi celle dont les joueurs avaient le plus de contacts physiques entre eux.

Les effets bénéfiques d'un contact physique chaleureux viendraient du fait que celui-ci déclenche la production d'ocytocine, une hormone qui contribue à créer la sensation de confiance et donc réduit le stress.

[Lire l'article complet sur nytimes.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Johan Larsson, Flickr, CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte