France

La polémique Dumas vue des Etats-Unis

Joel Dreyfuss, mis à jour le 25.02.2010 à 13 h 10

Le site The Root revient sur le choix de Gérard Depardieu pour interpréter l'écrivain quarteron.

L'auteur du Comte de Monte-Cristo et des Trois Mousquetaires, petit-fils d'une esclave haïtienne affranchie et d'un noble français, représenté sous les traits d'un homme blanc? Oui: c'est Gérard Depardieu, acteur occupé s'il en est, qui incarne Alexandre Dumas dans le film L'Autre Dumas [de Safy Nebbou].

Blond aux yeux bleus, l'acteur a assombri sa peau et porté une perruque de cheveux frisés pour l'occasion, attisant un peu plus en France le débat sur l'identité nationale. Pour sa part, Depardieu a qualifié la controverse de «ridicule» et «déplacée».

De son côté, le Conseil représentatif des associations noires de France [le CRAN] fait valoir que le cinéma français ne propose jamais à des acteurs noirs de jouer des rôles de blancs. «C'est choquant et insultant,» regrette Patrick Lozès, président du CRAN, dans les colonnes du Daily Mail londonien. «Cela revient à dire qu'aucun acteur français noir n'est assez talentueux pour interpréter Alexandre Dumas, ce qui bien sûr, est faux. Peut-on imaginer, dans 150 ans, un blanc coiffé d'une perruque crépue jouer le rôle de Barack Obama? Peut-on imaginer Martin Luther King joué par un blanc?»

Dumas, auteur et dramaturge disparu en 1870, est l'une des rares grandes figures de couleur de la culture française, bien qu'aujourd'hui, nombreux soient ceux qui ignorent son héritage noir. «La discrimination se perpétue par le silence», note ainsi Jacques Martial, acteur noir qui s'est fait un nom en jouant dans la série télévisée Navarro [dans le rôle de l'inspecteur Bain-Marie].

Autre sujet de polémique: l'angle adopté par le film, qui adopte la théorie selon laquelle le collaborateur blanc et anonyme de Dumas, Auguste Maquet, aurait créé les intrigues et les versions premières de la plupart des plus grandes œuvres de Dumas. «Peut-être est-ce à des fins commerciales, mais le personnage de Dumas est blanchi pour mieux être noirci,» remarque le CRAN. Non sans ironie, ces auxiliaires littéraires de l'ombre sont, en français, appelés des nègres.

Dumas, qui dut endurer nombre de railleries à cause de sa couleur de peau, aurait laissé une réplique célèbre en répondant à l'un de ses détracteurs : "Mon père était un mulâtre, mon grand-père, un nègre et mon arrière-grand-père, un singe. Vous voyez, monsieur, ma famille commence là où la vôtre finit."

Le monde intellectuel français a longtemps entretenu une certaine ambigüité envers cet auteur. Durant des décennies, on lui reprocha de n'être qu'un romancier bas de gamme bon à divertir les masses mais sans grande valeur littéraire. Ce n'est qu'en 2002 que sa dépouille fut transférée au Panthéon, lieu de repos des grands hommes français. Dumas fils, également écrivain et dramaturge prolifique (La Dame aux camélias) fut membre de l'Académie française, un honneur qui ne fut jamais accordé à son père.

Joel Dreyfuss

Traduit par Chloé Leleu

Image de Une: Gérard Depardieu au festival de Berlin, février 2010, REUTERS/Christian Charisius

Joel Dreyfuss
Joel Dreyfuss (2 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte