Boire & manger / Santé

Servez votre bière avec de la mousse, votre estomac vous le rendra

Temps de lecture : 2 min

Le conseil d'un zythologue avisé.

Close up pint | Mooganic via Flickr CC License by
Close up pint | Mooganic via Flickr CC License by

Vous êtes le genre de personne qui sert la bière en cherchant l'inclinaison parfaite et en versant tout doucement pour éviter la formation de mousse? Vous devriez arrêter. C'est votre corps qui l'exige.

The Independent et Business Insider relaient les propos d'un zythologue (c'est-à-dire un spécialiste de la bière) mondialement réputé. Pour Max Bakker, servir une bière sans mousse peut avoir une influence non négligeable sur la santé et le bien-être de la personne qui la dégustera.

Tout réside en fait dans la façon de servir la bière. Verser lentement pour éviter la mousse, c'est empêcher la libération du dioxyde de carbone contenu dans le breuvage. Le CO2 reste alors emprisonné dans le liquide, et c'est finalement dans l'estomac que ce gaz indésirable va finir par s'emmagasiner. D'où des ballonnements et d'éventuels maux de ventre.

La mousse, un concentré de saveurs

Pour éviter ce genre de désagréments, insiste Max Bakker, il faudrait donc verser la bière avec vigueur dans un verre non incliné. Cette méthode un peu brutale, à modérer afin d'éviter de former un geyser de mousse, permet au dioxyde de carbone de s'échapper. Quant à la mousse formée, elle finit toujours par redescendre et revenir à l'état liquide, rappelle le spécialiste. Il faut juste faire preuve d'un peu de patience et laisser la bière reprendre ses droits dans le verre.

Il ne faudrait d'ailleurs pas négliger le caractère appréciable de la mousse. Pour le zythologue, «vous y goûterez la douceur du malt et l'amertume du houblon». La mousse protègerait l'intégrité des arômes de la bière, et s'en dispenser reviendrait à passer à côté de certains points forts de cette boisson si appréciée.

Slate.fr

Newsletters

Vendre des cafards sur eBay, une entreprise lucrative

Vendre des cafards sur eBay, une entreprise lucrative

Mettre fin à une invasion de cafards dans sa maison est une plaie. Mais certaines personnes en élèvent volontairement sous leur toit.

Les plateaux-repas des avions sont un énorme gâchis écologique

Les plateaux-repas des avions sont un énorme gâchis écologique

Une société de design britannique a trouvé la solution pour réduire la quantité de déchets que laissent les passager·es.

Bocuse et Troisgros, deux frères dans leurs restaurants étoilés

Bocuse et Troisgros, deux frères dans leurs restaurants étoilés

Une balade gourmande en pleine évolution culinaire proche de Lyon et de Roanne.

Newsletters