Politique

Pour Dominique Bourg, «les difficultés, c'est pour maintenant»

Temps de lecture : 2 min

La tête de liste Urgence écologie a alerté sur les dangers imminents du changement climatique et sur la nécessité absolue d'une action des pouvoirs publics.

Invité de «L'Instant politique» le 20 mai, Dominique Bourg se dit pour le retour de la taxe carbone, à condition d'en faire une mesure plus équitable, à l'instar de la loi californienne. | Capture d'écran FTVi
Invité de «L'Instant politique» le 20 mai, Dominique Bourg se dit pour le retour de la taxe carbone, à condition d'en faire une mesure plus équitable, à l'instar de la loi californienne. | Capture d'écran FTVi

Dominique Bourg, tête de liste Urgence écologie aux élections européennes, était l'invité de «L'Instant politique» sur France Info, lundi 20 mai. Venu défendre sa vision d'une écologie sociale, alliant la lutte contre la fin du monde et celle contre les fins de mois difficiles, il a dénoncé l'inaction des gouvernements face au bouleversement climatique.

«Si vous ne resserrez pas les revenus, si vous n'avez pas une société plus égale, vous ne ferez rien en écologie, assure-t-il. Nous constatons l'effondrement de la faune bactérienne et de toute la pyramide du vivant, à commencer par les insectes. Nous sommes dans une situation gravissime et les forces politiques n'y répondent pas», s'indigne Dominique Bourg, évoquant les alertes répétées et les nombreux rapports de plus en plus fatalistes de la communauté scientifique. «On est dans une dynamique d'effondrement, les difficultés, c'est pour maintenant», martèle-t-il, rappellant que la première cause d'immigration est le changement climatique. «L'enjeu de l'urgence est la dégradation des conditions d'habitabilité de notre espèce et des autres espèces.»

Dominique Bourg se dit pour le retour de la taxe carbone, à condition d'en faire une mesure plus équitable, à l'instar de la loi californienne où les sommes récoltées par le prélèvement de cette taxe vont à parts égales aux infrastructures décarbonées et aux aides destinées aux précaires énergétiques.

À la question Slate (à 6'57) «Soutenez-vous la plainte de Christophe Castaner contre le rappeur Nick Conrad?», Dominique Bourg déclare ne pas pouvoir soutenir un individu qui appelle à «pendre les Blancs».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France Info, tous les soirs à 19h20.

Newsletters

Quand Jean Jaurès défendait les retraites par capitalisation

Quand Jean Jaurès défendait les retraites par capitalisation

[Tribune] Comment le fondateur du Parti socialiste et de L'Humanité pouvait-il défendre ce qui est aujourd'hui honni par la quasi-totalité de la classe politique française?

Bon gré mal gré, Macron renoue avec la tradition des vœux à la presse

Bon gré mal gré, Macron renoue avec la tradition des vœux à la presse

Pour la deuxième fois en près de trois ans de mandat, le président a invité ce 15 janvier les journalistes à l'Élysée pour un échange informel mais néanmoins tendu.

Pourquoi le Megxit a-t-il (presque) fait oublier le Brexit?

Pourquoi le Megxit a-t-il (presque) fait oublier le Brexit?

Direction Londres, qui connaît un mois de janvier mouvementé. À la fin du mois, le 31, nos amis britanniques vont dire bye bye à l'Europe. Des adieux prévus de longue date, maintes fois repoussés. Ceux qu'on n'avait pas vu venir en revanche,...

Newsletters