Société

Avoir une bibliothèque ou un café en bas de chez vous améliore votre existence

Temps de lecture : 2 min

Vivre à proximité de services accroît la confiance et diminue le sentiment de solitude.

Les personnes qui habitent près de plusieurs commerces et services expriment un fort attachement à l'endroit où elles vivent. | Jack Gisel via Unsplash
Les personnes qui habitent près de plusieurs commerces et services expriment un fort attachement à l'endroit où elles vivent. | Jack Gisel via Unsplash

Si beaucoup aimeraient évoluer dans le calme de la campagne, disposer d'une série de commerces, de bibliothèques ou encore de cafés près de chez soi serait un vrai plus pour vivre mieux. D'après une étude publiée par l'Institut de l'entreprise américaine pour la recherche sur les politiques publiques (AEI), la présence de zones commerciales et de services serait un excellent moyen de créer du lien social.

Ces travaux, menés par les chercheurs Daniel Cox et Ryan Streeter, sont basés sur une enquête nationale réalisée aux États-Unis. Les deux scientifiques ont mesuré la proximité des Américain·es avec six types de lieux différents accueillant du public, tels que des épiceries, des restaurants, des bars, des centres de loisirs ou encore des bibliothèques.

Plus de confiance et moins d'isolement social

Les chercheurs de l'AEI ont pu constater à travers les résultats de l'enquête que malgré les différences comme le niveau d'éducation, les origines ethniques, les revenus ou encore l'âge, l'ensemble des personnes qui vivent au plus près de commodités sont plus confiantes, moins isolées socialement et expriment un fort sentiment d'attachement à l'endroit où elles vivent.

Ainsi, qu'ils soient citadins ou banlieusards, résidents de quartiers chics ou populaires, les habitants de quartiers dotés de nombreux services publics et de commerces ont deux fois plus de chances de trouver que leurs voisins sont bienveillants et de confiance, que ceux disposant de peu de commodités. La tendance se confirme quand il s'agit de faire confiance à leurs collègues de travail, indique l'étude.

Ces effets positifs influeraient aussi sur la perception du politique. D'après les recherches, 39% des Américain·es qui vivent à proximité de restaurants, de bars, de parcs et de bibliothèques sont deux fois plus susceptibles de déclarer faire confiance aux autorités locales, contre 22% pour ceux éloignés de tout service.

Newsletters

Nous sommes fatigués et le dire est une bonne chose

Nous sommes fatigués et le dire est une bonne chose

La fatigue contemporaine peut s'analyser comme une revendication sociale légitime, celle de la prise en compte de nos besoins vitaux.

Comment faire comprendre à mes proches que je suis célibataire mais heureuse

Comment faire comprendre à mes proches que je suis célibataire mais heureuse

«Je ne supporte plus la façon dont mes proches abordent mon célibat.» Marie est une femme hétérosexuelle de 25 ans, heureuse et célibataire. Elle ne veut plus qu'on la voie comme la copine qu'on plaint et qu'on essaie de caser. Mais comment parler...

Le gouvernement contre les repas sans viande, une attaque opportuniste et idéologique

Le gouvernement contre les repas sans viande, une attaque opportuniste et idéologique

[TRIBUNE] Les attaques des représentants de la majorité révèlent une posture dogmatique.

Newsletters