Boire & manger / Santé

Ce que vous risquez en buvant de l'alcool au soleil

Temps de lecture : 2 min

L'alcool, qui agit comme un vasodilatateur, peut entraîner une augmentation fatale de notre température corporelle.

En plus de réchauffer, l'alcool est un diurétique qui dépouille le corps de ses liquides. | Toa Heftiba via Unsplash

 
En plus de réchauffer, l'alcool est un diurétique qui dépouille le corps de ses liquides. | Toa Heftiba via Unsplash  

Le retour du soleil signifie souvent le retour des verres de rosé ou des Spritz en terrasse. Mais boire alors que le mercure grimpe n'est pas une très bonne idée. Sous l'effet de la chaleur, les effets déjà néfastes de l'alcool sont décuplés.

«L'alcool est un vasodilatateur, ce qui signifie qu'il élargit et dilate les vaisseaux sanguins, explique Julia Blank, médecin au Providence Saint John's Health Center de Santa Monica, en Californie. La chaleur du corps monte alors plus facilement à la surface de la peau, ce qui génère une sensation de malaise.» Résultat: des bouffées de chaleur inconfortables et un teint rougeaud dû au sang qui stagne sous la peau du visage.

En plus de réchauffer, l'alcool est un diurétique qui dépouille le corps de ses liquides. «L'alcool pousse les reins à libérer plus d'eau par l'urine que nous ne le ferions normalement, déclare Hallie Zwibel, directrice du Center for Sports Medicine du New York Institute of Technology. Vous perdez de l'eau à cause de la sueur, de la chaleur et de l'urine, ce qui peut vous déshydrater et vous rendre incapable de vous rafraîchir.»

Boire beaucoup d'eau

Le corps, déjà occupé à tenter de faire face à la chaleur ambiante, ne peut alors plus réguler sa température interne. Si celle-ci dépasse les 40°C –contre 37 en temps normal–, c'est le coup de chaleur, aussi appelé hyperthermie. Crampes, maux de tête, nausées, vomissements, étourdissement voire évanouissement, peau chaude et sèche en sont les symptômes. Si la température dépasse les 40,5°C, l'hyperthermie peut être mortelle.

À noter que le risque est d'autant plus grand si vous buvez tout en faisant de l'exercice, qu'il s'agisse de volley-ball sur la plage ou d'un tennis au fond du jardin. La consommation d'alcool avant, pendant et après une activité sportive est donc fortement déconseillée.

Pour limiter les risques d'hyperthermie, les médecins conseillent de boire environ deux à trois verres d'eau pour chaque boisson alcoolisée pendant les journées chaudes, ou un verre d'eau toutes les trente minutes, ce qui aidera à réapprovisionner continuellement les liquides perdus et à faire baisser la température corporelle.

Si vous ressentez les symptômes d'un coup de chaleur, la solution est de vous allonger rapidement dans un coin ombragé ou au frais et de boire beaucoup d'eau.

Slate.fr

Newsletters

Il y a bel et bien un lien entre consommation de viande rouge et cancer colorectal

Il y a bel et bien un lien entre consommation de viande rouge et cancer colorectal

Un article scientifique concluant qu'il n'est pas nécessaire de limiter sa consommation de viandes rouges ou transformées a déclenché un tollé début octobre.

Le Castel Clara à Belle-Île-en-Mer, une destination hôtelière d’exception

Le Castel Clara à Belle-Île-en-Mer, une destination hôtelière d’exception

Un panorama maritime magnifique, une table de grande qualité.

La demi-saison des kakis est arrivée

La demi-saison des kakis est arrivée

En gamelle sucrée ou marié à du gorgonzola, le kaki va égayer vos assiettes jusqu'au cœur de l'hiver.

Newsletters