Sports

Ferguson interdit les chaussures bling-bling chez les jeunes

Temps de lecture : 2 min

Entre les déboires extraconjugaux de John Terry et la faillite du club de Portsmouth, les scandales se succèdent dans la Premier League anglaise. «Mais alors que le championnat national le plus riche du monde peine à rétablir son image morale, le bout du tunnel est peut-être arrivé, écrit The Guardian. Sir Alex Ferguson est devenu le premier entraîneur de l'élite à se dresser contre les chaussures de football aux couleurs brillantes

Manchester United a en effet interdit à ses joueurs juniors de porter des chaussures d'une couleur autre que le noir. Le défenseur irlandais John O'Shea explique: «Les restrictions ne concernent que les équipes de jeunes. [...] Il n'y a pas de restrictions dans l'équipe première ni dans la réserve, mais si vous portez des chaussures bling-bling et ne jouez pas bien, on vous remarquera sans doute plus.»

Selon le quotidien britannique, les chaussures de couleur restent un symbole fort de l'explosion du football depuis les années 1990 et de la place grandissante qu'a pris le sport dans la société, et sont aujourd'hui utilisées pour des campagnes en faveur de charités.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Alex Ferguson, Wikimedia Commons

Newsletters

En Syrie, la natation pour panser les blessures de la guerre

En Syrie, la natation pour panser les blessures de la guerre

Dans la piscine de Bisan, à Idlib, les enfants courent prudemment sur le rebord, slalomant entre les béquilles et les prothèses. Dans le bassin, Abdul Wahid Al-Naqer s'active, casquette vissée sur la tête, sifflet aux lèvres. Coach de natation...

Le hockey canadien en disgrâce suite à de multiples affaires de violences sexuelles 

Le hockey canadien en disgrâce suite à de multiples affaires de violences sexuelles 

Les stades du championnat mondial de hockey junior sont déserts.

Stéréotypes de genre: le monde du surf a du pain sur la planche

Stéréotypes de genre: le monde du surf a du pain sur la planche

Les fantasmes liés à l'imaginaire du surf transforment la pratique en compétition, contraignent les corps et reconduisent des stéréotypes souvent caricaturaux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio