Monde

La mauvaise blague de l'ambassade israélienne sur Twitter

Temps de lecture : 2 min

Le dernier «fail» [mot utilisé pour décrire une bourde] sur Twitter est l'oeuvre de la mission israélienne en Grande-Bretagne. Jeudi 18 février, le compte israeluk de l'ambassade postait un message avec un lien renvoyant vers un article sur la qualification du tennisman Shahar Peer pour les quarts de finale du tournoi de Dubaï, avec une blague faisant référence à l'assassinat du dirigeant du Hamas Mahmoud al-Mabhouh, pour lequel le Mossad est suspecté:

Vous l'avez entendu pour la première fois ici: un joueur de tennis israélien tire sur une cible de Dubaï.

Le timing du message est particulièrement mauvais: Londres demandait au même moment à l'ambassade des précisions sur les faux passeports britanniques utilisés lors de l'opération de Dubaï, rapporte Foreign Policy. Le Guardian a été le premier à rapporter le message, avant que Ynet News en fasse une capture d'écran.

Le message a été retiré quelques minutes à peine après avoir été posté, et l'ambassade israélienne s'est fendue d'une réponse:

Naturellement, les messages sur le réseau Twitter sont caractérisés par une bonne dose de créativité. Dans ce cas précis la créativité était sans aucun doute de mauvais goût. L'ambassadeur a réprimandé l'employé qui a écrit le message et celui-ci a été retiré.

[Lire l'article original sur Foreign Policy]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Capture d'écran de Twitter

Slate.fr

Newsletters

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Bébé royal, légalisation du cannabis au Canada et «meurtre de masse» en Crimée... La semaine du 14 octobre en images. 

Au Canada, des milliers d'autochtones n'ont toujours pas l'eau potable chez eux

Au Canada, des milliers d'autochtones n'ont toujours pas l'eau potable chez eux

Pourtant, le Premier ministre Justin Trudeau s'était engagé à résoudre ce problème qui mine les réserves des Premières Nations depuis des années.

Newsletters