FranceCulture

Les ratés de la diplomatie culturelle

Slate.fr, mis à jour le 22.02.2010 à 10 h 50

Depuis des années que le réseau culturel français à l'étranger fait l'objet de critiques (manque de cohérence, d'efficacité, inégalités des événements et programmations selon les pays). Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, espérait le moderniser. Voilà ses espoirs déçus: il présente ce lundi 22 février une version édulcorée de ses aspirations premières.

La France possède 143 instituts et centres culturels dans le monde, actuellement rattachés aux ambassades. Ils devaient en être séparés, pour ne plus être allourdis par les pesanteurs administratives, et avoir plus de liberté. C'était le coeur de la réforme; il a été brisé par le mécontentement des ambassades, qui se seraient vu potentiellement privées de 35% de leurs effectifs et de près de la moitié de leur budget.

Alors une agence va bien être créée, qui regroupera les centres et instituts, sous le nom de Victor Hugo. Et quelques transformations auront effectivement lieu  au sein de l'organisme Cultures France, chargé de promouvoir la culture française à l'étranger depuis Paris: il deviendra établissement public, avec quelques prérogatives supplémentaires, comme l'enseignement du français à l'étranger ou la formation professionnelle. Mais rien de l'ampleur espérée au départ.

Le président de Cultures France, Olivier Poivre d'Arvor, expliquait dans une tribune au Monde:

Diplomatie culturelle ? Soft power ? Sous ces vocables, l'enjeu est considérable. Il en va de notre capacité à faire entendre notre langue, à faire rencontrer notre culture avec celle de l'Europe, du monde, à accompagner à l'étranger les idées, les savoirs et la culture scientifique français, à soutenir la circulation des écrits, des oeuvres, des créateurs. Mais également à porter haut le drapeau de la francophonie, celui des cultures du Sud, à contribuer partout à la diversité linguistique et culturelle.

Un enjeu considérable, mais dont la réforme est minime. «Une réformette», selon un haut fonctionnaire du Quai d'Orsay.

[Lire l'article complet sur Lemonde.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Institut français de Stuttgart sur Wikimedia.
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte