Monde

Gordon Brown est-il un tyran?

Temps de lecture : 2 min

Gordon Brown tyrannise-t-il ses employés et collaborateurs? C'est le débat qui agite les médias britanniques ce weekend. L'hebdomadaire The Observer a publié dimanche 21 février des extraits du livre de son journaliste politique Andrew Rawnsley, dans lequel le comportement de Brown vis-à-vis de ses employés est critiqué:

Le comportement abusif et les éruptions volcaniques de Gordon Brown ont tellement effrayé les employés de Downing Street qu'il a reçu un avertissement sans précédent de la part du chef du Civil Service [la haute fonction publique gouvernementale britannique]. Ces révélations [...] vont choquer la classe politique et devraient conforter ses adversaires qui affirment qu'il n'est pas à la hauteur pour cinq nouvelles années au pouvoir, alors que les élections générales approchent.

Lord Mandelson, Secrétaire d'Etat à l'entreprise et vice-premier ministre, a pris la défense de Gordon Brown. Considéré comme l'un des hommes politiques les plus influents de son pays, il a déclaré à la BBC que Brown «est très exigeant» pour les autres et pour lui-même, mais qu'il ne tyrannise pas les gens. «Ils ont tous des livres à vendre, tandis que nous avons un pays à gérer et c'est ce que nous allons continuer à faire, a-t-il déclaré. Il y a bien un peu d'impatience en lui, mais que voulez-vous? Un homme indécis à la barre alors que noustraversons de telles intempéries?»

Downing Street a écarté les accusations, les qualifiant d'«allégations malveillantes» tandis que le Cabinet Office a démenti qu'une enquête interne a été menée autour du comportement de Brown, comme le prétend le livre.

Dans un article paru aujourd'hui sur le site du Guardian, qui appartient au même groupe que The Observer, le journaliste Lance Price soutient que la réaction de Downing Street aux accusations du livre est suspecte:

Les conseillers en communication de Brown ont décidé de contrer les accusations plutôt que de les ignorer. Ils sont alleés jusqu'à essayer de décrédibiliser Andrew Ramsley lors de rencontres privées avec des journalistes, et de suggérer qu'il ne sait rien de ce qui se passe à Downing Street. Cela est si absurde que cela les fait passer pour des gens désespérés.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Gordon Brown, Wikimedia Commons

Newsletters

L'Europe et le dilemme des valeurs

L'Europe et le dilemme des valeurs

[TRIBUNE] Les valeurs sont l'identité de l'Europe mais la recherche du compromis est aussi sa caractéristique et son savoir-faire.

Sirimavo Bandaranaïke, la première femme à devenir cheffe d'État, en 1960

Sirimavo Bandaranaïke, la première femme à devenir cheffe d'État, en 1960

Aujourd'hui, seules 21 femmes dirigent un pays dans un monde qui en compte 197. Autant dire qu'à l'époque, c'était inouï.

La Chine en quête d'un nouveau baby boom

La Chine en quête d'un nouveau baby boom

Le taux de natalité n'a quasiment jamais été aussi bas.

Newsletters