Parents & enfants / Santé

Les enfants obèses de 7 ans souffrent plus de problèmes émotionnels à 11 ans

Temps de lecture : 2 min

Une étude anglaise a découvert que l’obésité et la santé mentale étaient étroitement liées.

Un enfant en surpoids le 9 octobre à Postdam, en Allemagne. Ralf Hirschberger, AFP
Un enfant en surpoids le 9 octobre à Postdam, en Allemagne. Ralf Hirschberger, AFP

«Dès l'âge de 7 ans, la santé mentale et l'obésité semblent être indissociables et s'exacerbent mutuellement.» La docteure Charlotte Hardman a présenté la récente étude de l’université de Liverpool, qui a analysé les informations relatives à plus de 17.000 enfants nés au Royaume-Uni entre 2000 et 2002. L’étude a révélé que l’obésité et les problèmes émotionnels étaient étroitement liés dès l’âge de 7 ans, rapporte BBC News.

Selon l'équipe de recherche, ces résultats sont importants pour les spécialistes qui traitent les enfants atteints d’obésité: «Les gens pensent que c'est aussi simple que de manger moins et de faire plus d'exercice, mais c'est beaucoup plus complexe que cela.» Les enfants sont donc pris «dans des cycles vicieux». Près de 8% des enfants étaient cliniquement obèses à l’âge de 14 ans, complète US News. À ce moment-là, ils étaient deux fois plus atteints d’anxiété et de sentiments qui caractérisaient une «mauvaise humeur».

«Alors que les taux d'obésité et de problèmes émotionnels chez les enfants augmentent, comprendre leur co-occurrence est un problème de santé publique important, car ils sont liés à une mauvaise santé à l'âge adulte», a commenté Charlotte Hardman. En 2016, un tiers des enfants européens était en surpoids.

Les résultats sont présentés lors du Congrès européen sur l’obésité, qui a lieu à Glasgow les 27 et 28 avril. Cela renforce les arguments en faveur d’une prévention précoce chez les enfants en surpoids.

Newsletters

Les selles des bébés contiennent dix fois plus de microplastiques que celles des adultes

Les selles des bébés contiennent dix fois plus de microplastiques que celles des adultes

L'impact des perturbateurs endocriniens sur le développement des nouveau-nés inquiète les scientifiques.

Les enfants ne comprennent pas l'ironie

Les enfants ne comprennent pas l'ironie

Surtout avant 5 ou 6 ans. Mais on peut les aider.

Des garderies finlandaises ont fait jouer les enfants dans des petites forêts, et cela a changé leur système immunitaire

Des garderies finlandaises ont fait jouer les enfants dans des petites forêts, et cela a changé leur système immunitaire

Les résultats de cette étude s'inscrivent dans le sens de l'«hypothèse de la biodiversité».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio