Sports

Comment lutter contre les déchets générés par les marathons?  

Temps de lecture : 2 min

Épreuve sportive par excellence, les marathons sont aussi des événements terriblement néfastes pour l'environnement, générant à chaque édition plusieurs tonnes de déchets plastiques. 

En 2018, la pollution atmosphérique a chuté de 89% au cours du dernier marathon de Londres, en raison de la fermeture de routes. | Pietro Rampazzo via Unsplash
En 2018, la pollution atmosphérique a chuté de 89% au cours du dernier marathon de Londres, en raison de la fermeture de routes. | Pietro Rampazzo via Unsplash

Chaque année, plusieurs centaines de marathons sont courus à travers le monde. Et chaque année, les déchets s'accumulent sur le passage des participant·es, notamment des bouteilles d'eau en plastique jetées par les runners. Pour lutter contre cette pollution, de plus en plus de courses mettent en place des mesures afin de réduire leur impact environnemental, à l'image du marathon de Londres, dont la trente-neuvième édition aura lieu dimanche 28 avril 2019.

«Nous essayons de montrer la voie, déclare Hugh Brasner, directeur du marathon de Londres. Cette année, nous avons mis en place toute une série d'initiatives qui, à notre avis, entraîneront d'énormes changements de comportement dans l'avenir.»

Parmi ces mesures figurent entre autres l’envoi des consignes de courses par mail plutôt que sur papier, l’utilisation de gobelets recyclables sur certains points de ravitaillement et la distribution à 700 volontaires de ceintures d’hydratation, un genre de bananes dans lesquelles on glisse une ou plusieurs bouteilles d’eau, pour que des participant·es puissent tester cette méthode plus écologique: plus de bouteille entamée pour quelques gorgées puis jetées à quelques mètres des ravitaillements.

Une chute de 89% de la pollution de l'air

Pour Andrea Collins, chercheuse à l'université de Cardiff spécialisée dans l'impact des grands événements sur l'environnement, «la façon dont les gens se déplacent pour assister à un événement est l'un des principaux facteurs contribuant à l'importance de l'empreinte environnementale». Utiliser les transports en commun ou le covoiturage est donc un bon moyen de réduire l’empreinte de ce type d’événement.

Andrea Collins assure toutefois que, dès lors qu'elles sont organisées de manière durable, ces grandes réunions sportives peuvent avoir un effet positif pour l’environnement. «Ces événements très médiatisés nous sensibilisent aux impacts environnementaux. Cela peut inspirer la population ou d'autres grandes courses, qui étudieront ce qui a été mis en place au marathon de Londres, pour voir ce qui fonctionne.»

Une étude de King's College London avait également révélé que la pollution de l'air dans la capitale britannique a chuté de 89% au cours du dernier marathon de Londres en raison de la fermeture de routes.

L’équipe du marathon de Nantes, prévu lui aussi ce dimanche 28 avril 2019, entend également respecter l’environnement et sensibiliser le plus grand nombre. L’an dernier, l’organisation de l’évènement avait ainsi recyclé plus de 30 mètres cubes de déchets, sur les 80 récoltés.

Newsletters

LeBron James, Dwyane Wade, Carmelo Anthony... Le vin est-il compatible avec le sport de haut niveau?

LeBron James, Dwyane Wade, Carmelo Anthony... Le vin est-il compatible avec le sport de haut niveau?

Cette boisson est devenue tendance pour de nombreux entraîneurs et sportifs américains, notamment en NBA.

En Inde, le cricket au centre de la division religieuse

En Inde, le cricket au centre de la division religieuse

Des accusations contre le coach et joueur musulman Wasim Jaffer font craindre une irruption de l'islamophobie dans le sport, jusqu'alors préservé des tensions confessionnelles.

Au cœur de la Barkley, l'ultra-trail le plus dur au monde

Au cœur de la Barkley, l'ultra-trail le plus dur au monde

Unique et fascinante, la Barkley est une course de 60 heures et 200 kilomètres à travers le parc naturel de Frozen Head, dans le Tennessee. Depuis 1986, seuls quinze participants en sont venus à bout. Le photographe Alexis Berg et le journaliste...

Newsletters