Monde

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Temps de lecture : 2 min

Si les articles volés coûtent moins de 750 dollars et que les coupables en avaient besoin pour vivre, le nouveau procureur du comté de Dallas évitera d'engager des poursuites.

Supermarché aux États-Unis.| Virginia Retail via Flickr
Supermarché aux États-Unis.| Virginia Retail via Flickr

Élu en novembre 2018, John Creuzot, le nouveau procureur du comté de Dallas au Texas, avait promis de lutter contre l'incarcération de masse, qu'il juge coûteuse, inefficace et discriminatoire. «Je pense que le comté de Dallas pourrait fermer deux ou trois prisons dans les quatre années à venir... c'est mon but», avait déclaré cet ancien juge.

Il a donc récemment annoncé que certains délits mineurs ne feraient plus l'objet de poursuites, notamment les infractions liées à la possession de cannabis et le vol d'objets dont le coût est inférieur à 750 dollars (environ 670 euros).

Son idée est d'inculper seulement si les articles ont été volés pour être revendus. S'il s'agit d'une personne pauvre qui vole de la nourriture, des couches ou du lait en poudre, il n'y aura pas de poursuites.

Ne pas gâcher l'argent des contribuables

Creuzot explique que dans ce genre de cas, les poursuites juridiques sont un gâchis d'argent des contribuables dans la mesure où elles ne permettent pas de rembourser les commerces, et que les personnes inculpées sortent de prison dans une situation financière encore plus précaire.

Très critiqué par le gouverneur républicain Greg Abbott et les syndicats de police, qui pensent que la mesure encouragera les gens à ne pas respecter la loi, Creuzot a expliqué que ces changements rendraient la «communauté plus sûre en assurant que nos ressources limitées soient dépensées de façon judicieuse».

Le porte-parole d'une association de policiers a déclaré que ce genre de mesures pourrait augmenter les altercations entre propriétaires de commerces et coupables de vol, une situation qui pourrait se révéler dangereuse. D'autres critiques soulignent que ce sont les commerçants de quartiers pauvres qui seront les plus pénalisés.

Le procureur a dit qu'il surveillerait l'effet concret de ces nouvelles politiques et qu'il les ajusterait en cas de problème. «Nous avons tendance à sur-criminaliser en Amérique et cela commence avec les pauvres et avec les personnes de couleur. Tout le monde le sait, tout le monde dit qu'il faut faire quelque chose, mais personne ne fait jamais rien et c'est pour cela que j'ai décidé d'agir», a expliqué Creuzot.

Le nouveau procureur veut aussi réformer le système de paiement de caution, suivant lequel des personnes qui ne peuvent pas payer se retrouvent bloquées en prison en attendant leur procès pour des délits relativement mineurs.

Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Victoire de Novak Djokovic à Wimbledon, manifestations à Jérusalem et enterrement de migrants morts au large de la Tunisie... La semaine du 13 juillet en images.

«Dans quelle partie de l'avion a-t-on le moins de chances de mourir?» Une compagnie aérienne donne une (mauvaise) réponse avant de s'excuser

«Dans quelle partie de l'avion a-t-on le moins de chances de mourir?» Une compagnie aérienne donne une (mauvaise) réponse avant de s'excuser

KLM s'est excusé de ce manque de tact...

En Arabie saoudite, elle perd la garde de sa fille à cause de photos en bikini

En Arabie saoudite, elle perd la garde de sa fille à cause de photos en bikini

Pendant le procès, son ex-mari a accusé la jeune femme américaine de porter des habits inappropriés et de gérer un studio de yoga.

Newsletters