Tech & internet

Les meilleurs commentaires de Slate du mardi 10 mars

Temps de lecture : 2 min

Les médecins désavouent les juges, par Kléber Ducé

Dans l'affaire des antennes, les commentaires soutiennent les médecins contre les juges. Pour Max Brainwashed, on a là «encore un bel exemple du délire dans lequel sombre notre société face à l'émergence de nouvelles technologies. [...]Fait pitoyable, là où le bât blesse, c'est que la justice se mette à cavaler derrière de telles fariboles. [...]Il est sain que l'Académie de Médecine remette un peu les pendules à l'heure et incite les robes noires à plus de circonspection».

Quant à orphudio, il demande une décision de justice immédiate: «Pour ma part, je suis très mal à l'aise en présence d'imbéciles. Je ressens une forme de stress qui se caractérise par un relâchement de l'attention, une certaine lassitude pouvant aller jusqu'à l'agacement. Il m'arrive de bailler !»

Hadopi: une loi plus CONTRE Internet que POUR la création, par Matthieu Josse

En réaction à la loi «Création et Internet», Corto74 nous a expliqué ses tendances pirate, dues au prix des CD et DVDs ( qui valent «au minimum 15 à18 euros; je suis désolé, tout le monde n'a pas forcément les moyens de se faire plaisir à ce prix là.»), soulignant que la menace d'être privé d'abonnement à internet ne fonctionnerait pas : «Pas grave se dit le pirate, mon père, ma mère,mes frères et mes soeurs, mes amis en prendront un pour moi, rien de plus facile...»

Arthur, lui, un peu seul contre tous, admet certes qu'Internet est un lieu d'échange «comme au vide-greniers, sauf si vous découvrez sur la place du village que votre voisin a vidé votre grenier au lieu du sien».

Crise: la France doit saisir une chance historique, par Felix Marquardt

Cet article, qui voit dans la crise une chance pour le modèle français, a déclenché une discussion sérieuse entre deux lecteurs : Peter Jones est «en profond désaccord avec cet article, le modèle francais est une illusion». Pour lui, «En situation de crise extrême, il est normal que l'Etat assume le role de régulateur mais quand il n'y a pas crise son intervention doit rester limitée». D'après Dom. Léger au contraire, «les basiques du modèle français révisé et débarrassé de ses oripeaux rougeoyants peuvent aider à construire les piliers de cette renaissance». Et Peter Jones d'enchaîner: «La chance de la France serait de faire sa révolution libérale au moment ou les autres ont besoin d'un peu plus d'Etat: nous avons besoin d'un vrai toilettage pas juste les "oripeaux rougeoyants"».

Continuez à nous envoyer vos réactions, commentaires et opinions. Tous les commentaires qui respectent la charte que nous avons établie seront publiés.

Newsletters

De la Bretagne à la Savoie, Instagram est la terre promise des mèmes régionaux

De la Bretagne à la Savoie, Instagram est la terre promise des mèmes régionaux

Le meilleur repaire des blagues entre patelins n'est plus le PMU, mais Instagram. Les mèmes régionaux y fleurissent et donnent aux querelles de clochers un côté cool.

Le safari aux influenceurs à Webedia commence à les agacer

Le safari aux influenceurs à Webedia commence à les agacer

Attendus quotidiennement devant chez eux ou leurs studios par des fans toujours plus jeunes, les nouvelles stars de YouTube sortent du silence pour évoquer un phénomène largement amplifié par les réseaux sociaux.

Clubhouse va-t-il bouleverser les règles de l'influence?

Clubhouse va-t-il bouleverser les règles de l'influence?

Personnalités politiques, marques et médias tentent de s'installer sur ce réseau social, non sans difficultés. Exit l'image et les faux-semblants, ici tout se veut authentique.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters