Santé

Le cannabis pourrait améliorer la qualité de l'orgasme féminin

Temps de lecture : 2 min

Les femmes qui consomment de la marijuana avant leurs rapports sexuels seraient deux fois plus susceptibles d'être satisfaites de leurs orgasmes.

Le cannabis intensifierait les sensations telles que le toucher, le goût ou encore la vue | Jeremiah Vandermeer via Flickr CC License by

D’après une étude publiée dans la revue Sexual Medicine, plus d’un tiers des femmes ont déjà fumé du cannabis avant un rapport sexuel. Et la plupart d’entre elles ont affirmé avoir ressenti une augmentation significative de leur libido et de meilleurs orgasmes.

L'enquête menée par une équipe de recherche de la faculté de médecine de l’université de Saint-Louis aux États-Unis s'appuie sur les témoignages de près de 400 patientes d’un cabinet de gynécologie et d’obstétrique. Selon les scientifiques, l’absence de travaux quant à l’impact des drogues sur la vie sexuelle aurait motivé la nécessité de cette étude.

Expérience plus agréable

Quelque 47% des femmes interrogées ont déjà fumé de la marijuana, 34% avant un rapport sexuel. Parmi ces dernières, 68,5% ont jugé que l'expérience était plus agréable, 60,6% ont noté une augmentation de leur libido et 52,8% une augmentation des «orgasmes satisfaisants», d’après les autrices des travaux.

Dirigées par la Dr Becky Lynn, ces recherches ont mis l’accent sur le lien entre les effets du cannabis et la satisfaction des femmes à propos de leur vie sexuelle, de leurs pulsions, de leurs orgasmes, de leur lubrification vaginale ou encore des douleurs engendrées pendant les rapports.

L'étude révèle ainsi que les femmes qui ont consommé du cannabis avant des rapports sexuels auraient une meilleure lubrification vaginale et moins de douleurs pendant l'acte que celles qui n'en n’ont pas consommé.

Ces résultats ne peuvent pourtant pas être généralisés à toutes les femmes. Les écarts entre les réponses des patientes sont notamment trop faibles pour tirer des conclusions catégoriques, et la taille de l’échantillon analysé montre elle aussi les limites de cette étude.

Slate.fr

Newsletters

Un séjour dans l'espace affecte différemment les femmes et les hommes

Un séjour dans l'espace affecte différemment les femmes et les hommes

Pression artérielle, maladies, vision trouble: les effets ressentis loin de la Terre varient selon le sexe.

Il y a bel et bien un lien entre consommation de viande rouge et cancer colorectal

Il y a bel et bien un lien entre consommation de viande rouge et cancer colorectal

Un article scientifique concluant qu'il n'est pas nécessaire de limiter sa consommation de viandes rouges ou transformées a déclenché un tollé début octobre.

Les athlètes britanniques devront savoir se laver les mains pour Tokyo 2020

Les athlètes britanniques devront savoir se laver les mains pour Tokyo 2020

Une mauvaise hygiène peut compromettre leurs chances aux Jeux olympiques.

Newsletters