Politique / Économie

Privatisation d'ADP: une alliance inédite contre le gouvernement

Temps de lecture : 2 min

Comment comprendre la coalition d'intérêts des Républicains, du Parti socialiste, de La France insoumise et des communistes sur ce sujet?

En attendant les décisions d'Emmanuel Macron à la suite du grand débat, notamment en matière de fiscalité, la classe politique est en profond désaccord sur la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), que le gouvernement et la majorité parlementaire (LREM) appellent de leurs vœux. En réponse, des alliances inédites se sont nouées au Parlement: Les Républicains, le Parti socialiste, La France insoumise et les communistes en appellent à un référendum d'initiative populaire.

Une alliance politique? Idéologique? Et quels sont les risques et les bénéfices d'une telle privatisation?

Ludovic Vigogne, journaliste à l'Opinion, Alexandre Malafaye, président du think tank Synopia, et Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, en discutent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

La semaine imaginaire du préfet Lallement

La semaine imaginaire du préfet Lallement

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Monsieur le président, Maradona n'est pas une vignette Panini

Monsieur le président, Maradona n'est pas une vignette Panini

Une enfilade de lieux communs et d'erreurs factuelles: on a corrigé l'hommage de l'Élysée au footballeur disparu.

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

C'est fait, ou presque. On connaît enfin le nom du prochain secrétaire d'État des États-Unis. Ce sera Antony Blinken, un francophone fan de rock. C'est l'une des premières nominations annoncées par Joe Biden et beaucoup semblent s'en satisfaire. L...

Newsletters